version 5
a skin by bonbon

Forum Tokyo ghoul, basé sur le manga original de Sui Ishida. Avatar du même type en 200*320. Personnage de l'anime interdit à prendre, nous demandons des personnage fictifs car aucun lien avec Ken Kaneki ne sera fait. Cela se passe également à Tokyo.
Nous recherchons davantage de membres pour le groupe de la CCG.
Il reste encore une place pour un top partenaire.


NOTRE PLAYLIST



1: HORIZON - MIYAVI
2: 「P ♢ S」PALE FLESH - FULL MEP
3: THE PRODIGY - THE DAY IS MY ENEMY
4: RIB - FORTY SEVEN (ヨンジュウナナ)
5: ENTROPY - [SOULS TEAM]

Le gala des masques



 

Partagez|
Le gala des masques
ON EST EN 2016, CA VA BOUGER CETTE ANNEE !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Citoyenne
Messages : 18
Date d'inscription : 13/01/2016

Informations
arrondissement: 15ième
Groupe: Citoyens
Rang: /




Entre mes doigts épais, j'attrape un petit four reposant sur un des plateaux et le porte à ma bouche. Sur mon palais, le gout du saumon fumé et des herbes fraîches se mélange subtilement et harmonieusement. Je ferme les yeux et souris tout en reprenant un second hors-d'œuvres.
"Veux-tu bien arrêter de manger? Tu es déjà assez grosse je te rassure"
La critique acerbe de ma mère me sors de ma douce dégustation. Elle me vole mon petit four et le mange sans aucune expression de plaisir. Je lève les yeux au ciel tandis qu'elle m'attrape le poignet et me traîne loin du buffet et de toutes nourritures.
"Au lieu de te goinfrer, tu ne veux pas plutôt que je te présente quelques garçons? Tu as plus de trente ans je te rappelle, il est plus que temps de te trouver un copain. Tu sais moi quand j'avais...
-Si tu veux maman, si tu veux."
Je la coupe dans son discours réprobateurs. Je fais déjà un grand effort de venir avec elle dans ce stupide gala alors que je hais ces rassemblemens, je porte une robe hors de prix gênante et des talons hauts qui me cisaillent les pieds alors écouter ses conseils sur ma vie amoureuse est haut-dessus de mes forces. Mais, obéissante, je la suis pour ne pas enclencher une dispute. Nous arrivons devants un jeune homme en costard, la vingtaine surement, blond et vraiment mignon. Deux ans auparavant, peut-être aurait-je pu sortir avec ce jeune homme mais, maintenant il y a Yuki et, même si je dois laisser ma vie social à la trappe, je me dois de la protéger.
"Bonjour je me présente Karasu Kashiwa et voici ma fille Toushi"
Je fais mon plus grand sourire au jeune homme. Sympathique soirée en perspective.

_________________
Ne touchez pas à mon petit flocon de neige
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Messages : 39
Date d'inscription : 21/01/2016




Bon j'ai l'air d'un gros con ici... J'attends que les autres gars de la bande terminent d'installer les crèmes dans le sous-sol , pourquoi je suis ici ? Pour me fendre la poire comme d'habitude , je ne pas vraiment invité, nous sommes entré grace à une fille... Enfin je rois ou je suis passé par la fenêtre avec les autres, un jeune homme avec un piercing au niveau des oreilles s'approche de moi, j'étais entouré de deux gars de ma bande comme d'habitude, Marco l'homme au piercing sur les oreilles et Towa une fille assez grande aux yeux bleus, elle... Elle s'occupe d'arnaquer les gros riches. Marco lui mange comme un gros porc. Je soupire et je me retourne vers eux.

''Bon les gars , les autres ils sont ou ? Pourquoi la lumière est toujours allumé ?''

Les deux autres hausses les épaules et se dissipent pour manger et Towa pour se faire draguer par des vieux. Je lâche un puissant soupiré, ont dit que la bande me lâche juste pour cette nuit. Ok je leur pardonnerais. Espérant que des vielles ne me parlent pas.

Un énorme tas de bouffe , je vais donc me servir quand mon téléphone vibre dans ma poche assez lentement

''Chef..Chef y a un gardien de la sécurité. Il nous cherche !''

''P'tain caché vous ou fuyez , vous avez installé les bombes de crème ?''


''Ouais bon il arrive..''

Je soupire. Bon cette farce est raté , je suis ici autant y resté. Que faire prendre dans les poches des vieux , ou manger comme un enfoiré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Messages : 85
Date d'inscription : 24/01/2016
Age : 22
Localisation : Entre le 20° et le 21°




Je n'aimais vraiment pas aller dans des gala ou autres événements où il y avait beaucoup de personnes. Mais ma mère ne voulut pas en démordre et me força à aller à un gala où il y avait des grands patrons, des industriels ou autres. J'ai reçu une invitation grâce à mes parts dans différentes entreprises d'électronique et de développement informatique.

Pour cette occasion j'allais m'acheter un costard noir avec une chemise blanche, des nouvelles chaussures en cuir noir, un manteau long, noir, tenant bien chaud et descendant jusqu’à mes chevilles. Je complétais tout ceci avec une chemise à manches longue blanche et un veston noir à fines rayures pour avoir un peu plus chaud.

J'allais aussi chez le coiffeur histoire d'avoir une coupe correcte et me rasais la barbe qui était entrain de se former. 18h sonnait donc je m'habillais et prenais ma voiture noire. Je prenais au passage ma mère qui avait revêtu pour l'occasion un robe noire chic, un manteau assez près du corps et une pochette. j'allais à la soirée, a la demi nous étions arrivés. Je me garais sur une place proche de l'entrée et me dirigeais vers l'entrée ou un homme bien vêtu vérifiait les identités à l'aide d'une liste et cochait le nom des personnes étant rentrées. Un petit passage rapide dans une pièce faisant office de vestiaire avec une jeune femme prenant nos manteaux pour les déposer sur des cintres.

Une fois passé un couloir spacieux et finement décoré j'arrivais avec ma mère à mes côtés dans une grande pièce pouvant facilement accueillir une cinquantaine de personnes. Tout le monde avait mis un point d'honneur à être bien habillé et de façon chic. Sur les côtés on pouvait voir des tables ou il y avait des coupes de champagnes, des petits fours tout chauds de sortes différentes et ayant l'air plus appétissants les uns que les autres. Des toasts et des verrines montrait que tout cela était minutieusement bien préparé. Des lustres assurant l’éclairage rendaient mes cheveux plus clairs de sorte qu'on pouvait dire au premier coup d'oeuil  qu'ils étaient blonds. Ma mère partit rapidement vers les autres personnes en prenant au passage une coupe de champagne.

Au bout d'une heure demie à remercier les organisateurs d'avoir préparer des cocktails sans alcool et à manger les différents apéritifs ma mère arrive avec une dame avec qui elle discutait depuis un petit moment déjà et ce qui semblait être sa fille, sa mère me dit :

"Bonjour je me présente Karasu Kashiwa et voici ma fille Toushi"

Dit t'elle avec un grand sourire tout en me désignant sa fille de sa main qui souriait.

"Enchanté ! Je me présente Pakkun Yamoto jeune patron et futur propriétaire d'une petite entreprise."    

Répondis je avec un léger sourire tout en replaçant correctement mes lunettes et avec une voix douce et suffisamment forte et clair pour que mes interlocuteurs puissent m'entendre correctement sans que les personnes autour le puissent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyenne
Messages : 18
Date d'inscription : 13/01/2016

Informations
arrondissement: 15ième
Groupe: Citoyens
Rang: /




Devant le jeune homme nommé Pakkun, je garde mon sourire, ma façade. Je sens alors ma mère s'éloigner de nous deux et lui lance un regard à la fois noir et interlocuteur. Sans toute fois prononcer un mot ou un son, je lui épele "ou tu vas?" mais, à son regard et ses yeux malicieux je comprend très bien sa réponse "Je te laisse avec lui pour discuter mais, je t'observe de loin alors ne laisse pas ce jeune homme seule". Je soupire, à la limite de me frapper le visage. Pourquoi je ne l'ai pas vue venir, sérieusement? Ce n'est pas comme si elle m'avait déjà fait ce coup au dernier gala où j'ai du la suivre, ah bah si en faite.
Je rouvres ma bouche sur mes dents blanches et fixe Pakkun dans les yeux. Bon, que lui dire? Je ne vais quand même pas lui parler du beau temps et de la pluie, non?
"Et donc, tu vas bientôt ouvrir une entreprise? De quoi? Ça doit être super sympa ."
Soudainement, je suis bousculée par trois gardes du corps qui courent à travers la pièce et chancelle, me rattrapant de peux sur un jeune homme avec un bonnet rouge. Je plaque mes mains l'une contre l'autre et m'excuse maladroitement auprès de ce garçons.
"Désolée monsieur"

_________________
Ne touchez pas à mon petit flocon de neige
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Messages : 39
Date d'inscription : 21/01/2016




Je n'ai plus de message du reste de la bande, Juste " ont c'fait choppé " et comme des lâches ils m'ont balancé, je soupire et j'aperçois trois hommes grands et musclés comme des gorilles, j'ai déjà Mal rien qu'en les voyants, il s'approche de moi je suis le seul avec un bonnet. J'attrape mon bonnet et je le cache contre mon dos, j'aime pas cette sensation je me sens complètement nue, il s'approche de moi en se doutant de rien , je dois bouger vite, des policiers arrivent et embarquent le reste, bon nous sommes plus que trois dans l'énorme pièce. Une fille tombe sur moi et m'extirpe donc de mes pensées. Je relève la tête vers elle et je l'attrape donc pour la redresser, mais ce n'était pas vraiment mon but, j'en profite pour lui prendre son portefeuille discrètement sans que personne ne s'en aperçoit, je la contourne après l'avoir réelle et je m'avance donc vers l'avant en évitant chaque personne devant et en cachant le butin dans mon bonnet. Au moins cette virée n'aura pas été sans butin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Messages : 85
Date d'inscription : 24/01/2016
Age : 22
Localisation : Entre le 20° et le 21°




Elle me regarde et me fixe, yeux dans les yeux, j'étais un peu gêné mais elle aussi apparemment car elle mit un peu de temps à répondre. Je ne lui fis pas remarquer car moi aussi cela m'arrivait quand je rencontrais des gens. Après avoir réfléchi elle me dit ceci :

"Et donc, tu vas bientôt ouvrir une entreprise? De quoi? Ça doit être super sympa ."

"Oh. Hum. C'est une entreprise de réparation informatique, je gère déjà les employés mais le gérant part en retraite bientôt donc il va me laisser la propriété et la gestion de l'entreprise"

Je lui parlais avec une voix hésitante, car dans une cérémonie où la majorité sont des personnes influentes, il faut bien choisir ses mots.  D'un coup trois gardes du corps passent à proximité de nous et bousculent Toushi, elle perdit son équilibre et moi ayant un bon appui sur mes jambes non. Elle s'excusa au près de l'homme sur lequel elle est tombé et qui avait un bonnet dans son dos mais je vis son portefeuille, aller dans la poche de l'homme au bonnet.

Par prudence en lisant des affaires de vols dans des galas, réunions et autres je n'avais pris que le strict nécessaire et bien caché. Ils montaient une affaire d'arnaque aux personnes riches pour les attirer, puis ils volent leur portefeuille et les assomment. Il part aussitôt en évitant chaque personne pour aller vers la sortie.

Voyant Toushi debout mais encore un peu chancelante de sa chute je lui demandais si tout allait bien :

"Ça va ? Vous voulez une chaise ou vous êtes totalement rétablie ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyenne
Messages : 18
Date d'inscription : 13/01/2016

Informations
arrondissement: 15ième
Groupe: Citoyens
Rang: /




"Ça va ? Vous voulez une chaise ou vous êtes totalement rétablie ?"
Je rougis de gêne et regarde le jeune homme dans les yeux.
"Oh, non merci. Ça ira. J'ai juste été bousculée."
Je lui offre un grand sourir. J'époussette le bas de ma robe et repose mes mains sur mes hanches, lui faisant ainsi comprendre que tout vas bien. Soudain, je sens mon téléphone vibrer dans ma sacoche. Je le sors et regarde de qui provient l'appel. Sur l'écran est marqué "maison". Je ravale ma salive, il n'y a qu'une personne qui puisse m'appeler depuis mon appartement, Yuki. Je deviens blême. Faite qu'il ne soit rien arrivé à ma chérie.
"Excusez moi, je dois absolument vous laissez. Appel très important pour, le... Boulot!"
Oh mais qu'elle idiote je fais, je suis vraiment incapable de mentir. Je me retourne et me dirige d'un pas rapide vers les toilettes. J'ignore royalement le regard lourd de ma mère et pars m'enfermer dans une cabine. Vite, vite, répondre. Si il lui arrive quelque chose je ne pourrais pas me le pardonner. Je décroche mon téléphone. A l’autre bout du fil, la voix d'une petite fille en pleur m’accueille.
"Mummy, mummy, ils étaient là, devant l'immeuble, avec leurs mallettes et leurs grands mentaux noirs!
-Ma chérie, ça va aller, ne t'inquiète pas. Ils sont rentrés dans l'immeuble?
-Non, non. Elle renifle. Ils ont juste discutés avec des gens dehors. Ça va aller.
-Tu veux que je rentre ma puce?
-Non, ça ira. Je vais, rester tranquillement.
-Je rentre dans peu de temps. Reste caché et sois forte. Allez, bisous ma chérie, je t'aime"
Je raccroche mon téléphone et le range dans mon sac. Je lâche un long soupir de soulagement. Elle a eu peur, très peur mais, il ne lui est rien arrivé au moins. Je me lève et ressort des toilettes. J'observe la foule autour de moi. Ce peut-il que l'un d'entre eux soit une ghoule, un menbre du CCG? Je regarde ma mère et lui souris pour lui faire comprendre que tout vas bien. Combien de temps? Combien de jour, de mois, d’années va t-elle passer avec moi? Et que deviendra t'elle? Pourra t'elle un jour, vivre parmi les humains? Où peut-être, peut-être deviendra t'elle comme les goules que je vois à la télé, tuant, massacrant tout sur son passage. Je frissonne d’effroi et retourne auprès du jeune homme blond, essayant de cacher l'inquiétude que m'a provoqué cet appel.

_________________
Ne touchez pas à mon petit flocon de neige
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé








Revenir en haut Aller en bas

Le gala des masques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Les Masques Du Destin» [Classe] Maître des masques» Les masques finissent toujours par tomber (PV Capucine) | abandonné, dortoir des acteurs.» api beur'z dei gala» [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Tomber les masques
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-