version 5
a skin by bonbon

Forum Tokyo ghoul, basé sur le manga original de Sui Ishida. Avatar du même type en 200*320. Personnage de l'anime interdit à prendre, nous demandons des personnage fictifs car aucun lien avec Ken Kaneki ne sera fait. Cela se passe également à Tokyo.
Nous recherchons davantage de membres pour le groupe de la CCG.
Il reste encore une place pour un top partenaire.


NOTRE PLAYLIST



1: HORIZON - MIYAVI
2: 「P ♢ S」PALE FLESH - FULL MEP
3: THE PRODIGY - THE DAY IS MY ENEMY
4: RIB - FORTY SEVEN (ヨンジュウナナ)
5: ENTROPY - [SOULS TEAM]

Premier pas dans Tokyo



 

Partagez|
Premier pas dans Tokyo
ON EST EN 2016, CA VA BOUGER CETTE ANNEE !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Goule ▬ solitaire
Messages : 10
Date d'inscription : 13/02/2016
Age : 27
Localisation : Dans la montagne là bas derrière les arbres....

Informations
arrondissement:
Groupe: .
Rang:




Cela faisait moins de vingt-quatre heures que Shin était arrivé à Tokyo. Le soleil commençait son déclin, les rues étaient quelques peut agiter comme toujours dans cette ville qui ne dormait jamais. Alors qu’il déambulait sans réel but son regard fut attiré par une petite fille de l’autre côté de la route. Stoppant sa marche il resta là à la fixer quelques instants, avant de reprendre sa route d’un pas lent et fatigué. Il le savait, le sentait, trouver un abri devenait de plus en plus vital. Sa séparation quelques jours plus tôt avec Lilith et Baal le tracassait encore et les séquelles que la famille Akuma lui avait laissées l’affaiblissaient énormément. Si il ne réagissait pas vite il pourrait vite se retrouver dans une situation plus que délicate. C’est alors qu’il leva les yeux sur le bâtiment auquel il faisait face. L’homme avait déjà la peau blanchâtre ce qui ne l’empêcha pourtant pas de blêmir devant les initial CCG.

*Bien, voila sans un miracle je crois que cette fois je vais y rester…*

Tournant les talons, Shin reprit sa route mais un cri le fit se figer net.

« Hey ! Toi la ! Reste-la ! »

" mer**"


Un frisson parcouru sa colonne, ses muscles se tendirent instantanément, sa respiration se stoppa et Shin put sentir le sang affluer dans ses jambes. Il le savait son corps lui dictait de fuir mais sa conscience elle ne cessait de lui répéter de se comporter normalement. Si il partait en courant et qu’il n’était pas visé il attirerait inévitablement l’attention sur lui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Messages : 49
Date d'inscription : 03/01/2016
Age : 20

Informations
arrondissement: 6ème.
Groupe: .
Rang:




Premiers pas dans Tokyo.


Kaito se laissa aller contre le dossier de son fauteuil, croisant ses pieds sur le bureau. Il attendait depuis longtemps. Depuis beaucoup trop longtemps. Un quart d'heure que les inspecteurs les faisaient patienter, ses photos et lui, comme si le photographe n'avait que ça à faire. Son travail l'attendait, mais les Colombes ne semblaient pas s'en soucier.

Il attendit encore quelques minutes, tapotant son ongle contre l'accoudoir, puis, n'y tenant plus, se leva. Il saisit une feuille de papier blanc et un stylo et griffonna rapidement un mot qu'il déposa au dessus des enveloppes, puis il quitta le bureau à grands pas. Ils se foutaient de lui, il n'avait pas d'autres mots.

Furieux, Kaito descendit les escaliers au pas de course. Il traversa le hall d'entrée, passa sous les portiques calculant le taux de cellules RC que contenait son corps, et quitta enfin le quartier général du CCG de Chūō. Les inspecteurs venaient de lui poser un lapin. Il lâcha un lourd soupir. C'était dommage pour eux, il avait des informations qui auraient pu les intéresser.

Le jeune homme s'arrêta sur le pas de la porte et scruta la foule qui passait devant le bâtiment. Il y avait toujours du monde dans ce quartier, et la rue était animée pendant une grande partie de la journée. Kaito expira de nouveau, tentant de chasser sa mauvaise humeur avant de se mêler à la foule. Ses yeux se posèrent soudain sur un homme immobile à quelques mètres de lui, face au bâtiment du CCG. Son visage blême lui donnait un air malade, et Kaito hésita à s'approcher de lui. Il se détourna rapidement, un air paniqué sur le visage.

"Hey ! Toi-là ! Reste là ! Se surprit-il à hurler en direction de l'homme, attirant les regards des passants."

Kaito courut vers lui et se baissa pour ramasser le morceau de papier qu'il avait fait tomber de sa poche. Il le tendit à l'inconnu, qui semblait essayer de le fuir, s'efforçant par politesse de ne pas lire ce qu'il avait écrit dessus.

"Excuse moi, je ne voulais pas être aussi brusque, ajouta-t-il avec un petit rire gêné tout en passant une main dans ses cheveux en bataille. C'est tombé de ta poche."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goule ▬ solitaire
Messages : 10
Date d'inscription : 13/02/2016
Age : 27
Localisation : Dans la montagne là bas derrière les arbres....

Informations
arrondissement:
Groupe: .
Rang:




Quand shin se retourna il tomba nez à nez avec un jeune homme brun d’une vingtaine d’année qui lui tendait un papier. Il tendit la main et se saisit du petit bout de feuille qu’il déplia aussitôt. Ignorant complètement Kaito qui se tenait devant lui. Shin reconnu instantanément l’écriture, celle de Lilith, et ne put s’empêcher de lire à haute voix l’annotation.

« Ils sont proche »

Shin ne put s’empêcher de déglutir. Puis, il releva les yeux au-dessus du papier. Il avait complètement oublié le jeune homme qui se tenait devant lui. Il le dévisagea et pendant un instant pour shin le temps sembla se figer. Il eut un petit rire nerveux avant de lancer au jeune homme d’une voix fatigué.

« Merci bien ! »

Shin semblait nerveux, ou plutôt il l’était et cela se voyait, se ressentait. Il ne pouvait s’empêcher de jeter des regards dans toutes les directions. Il était décidément si faible qu’il ne se rendait pas compte qu’il était en train d’avoir un comportement des plus suspects à seulement quelques pas d’un centre du CCG. Son attention se reporta sur Kaito, l’idée le traversa d’en faire un repas, mais il ne le ferait pas. Pourquoi ? Car s’il était aujourd’hui dans cet état c’été très exactement pour avoir des convictions tels que celle-ci. Il se racla la gorge, titubant un peut, et reprit.

« Dis moi, tu ne connaitrais pas un bon café dans le coin toi ? »

Shin espérait un peu de réconfort, et surtout un fauteuil, une chaise ou même un pouf sur lequel s’affaler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Messages : 49
Date d'inscription : 03/01/2016
Age : 20

Informations
arrondissement: 6ème.
Groupe: .
Rang:




Premiers pas dans Tokyo.

"Ils sont proches, lut l'inconnu, comme pour lui-même."

Kaito haussa un sourcil interrogateur. L'homme était perdu dans ses pensées et ne semblait plus faire attention au monde qui l'entourait. Il semblait nerveux, presque apeuré, et lorsqu'il releva la tête, il dévisagea Kaito un long moment. Il rit, mais ce rire n'était pas sincère.

"Merci bien ! S'exclama-t-il."

L'étrange interlocuteur du jeune homme jetait des regards suspicieux de tous les côtés, comme un animal effrayé et pris au piège. Sa peau claire, d'une couleur presque maladive, renforçait l'impression de faiblesse que Kaito avait en le regardant. L'homme semblait mal à l'aise et malade.

Il posa de nouveau ses yeux foncés sur Kaito, et le jeune homme crut y voir un éclair dangereux, mais son regard se radoucit immédiatement. Un homme bien étrange. Que faisait-il devant le quartier général de la CCG ? Pourquoi semblait-il si choqué de voir les trois lettres placardées sur la façade du bâtiment ?

"Dis-moi, tu ne connaitrais pas un bon café dans le coin, toi ? Demanda-t-il après ce qui sembla de longues minutes à Kaito."

La question était légère, presque trop pour le personnage, surtout vu son état. Kaito hésita une fraction de seconde. Devait-il essayer de le faire passer sous le détecteur de cellules RC ? Il décida que non. Il avait simplement une conduite louche dans un moment de faiblesse, voilà tout.

"Un peu plus bas dans la rue, dit-il simplement. Y a pas mal d'inspecteurs qui vont là-bas, c'est un endroit sympa !"

Il marqua une pause et fit quelques pas dans la rue, espérant que l'inconnu le suivrait, puis, n'y tenant plus, il posa la question qui lui brûlait le bout de la langue.

"Qui est proche ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé








Revenir en haut Aller en bas

Premier pas dans Tokyo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» « Le premier point dans un ménage, c’est la cuisine. » Patin ♠ Amadeus & Matvei» premier pas dans la sculpture .» premier pas dans le nid d'amour de cupidon» [Libre] Après le premier badge...» Tuomas, mon premier livre
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-