version 5
a skin by bonbon

Forum Tokyo ghoul, basé sur le manga original de Sui Ishida. Avatar du même type en 200*320. Personnage de l'anime interdit à prendre, nous demandons des personnage fictifs car aucun lien avec Ken Kaneki ne sera fait. Cela se passe également à Tokyo.
Nous recherchons davantage de membres pour le groupe de la CCG.
Il reste encore une place pour un top partenaire.


NOTRE PLAYLIST



1: HORIZON - MIYAVI
2: 「P ♢ S」PALE FLESH - FULL MEP
3: THE PRODIGY - THE DAY IS MY ENEMY
4: RIB - FORTY SEVEN (ヨンジュウナナ)
5: ENTROPY - [SOULS TEAM]

A rainy night to go hunting - Kaktharo.



 

Partagez|
A rainy night to go hunting - Kaktharo.
ON EST EN 2016, CA VA BOUGER CETTE ANNEE !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Citoyen
Messages : 49
Date d'inscription : 03/01/2016
Age : 19

Informations
arrondissement: 6ème.
Groupe: .
Rang:




A rainy night
to go hunting.

Kaito tira doucement sur le bord de sa capuche afin qu'elle dissimule entièrement son visage. La pluie ruisselait sur ses vêtements et roulait sur le sol comme un torrent de montagne. Il avait espéré que l'averse soit courte, mais personne n'avait entendu ses prières. Il pleuvait depuis plus d'une heure, une heure que le photographe avait passée accroupi sous un buisson. Les branches ne constituaient pas une protection efficace, et l'eau commençait à s'infiltrer dans ses chaussures pourtant censées être imperméables. Il ne pouvait rien y faire, mais cela avait le don de faire s'envoler tout l'enthousiasme que Gin lui avait fait retrouver pour son projet. Il lâcha un soupir exaspéré. Il ne comprenait vraiment pas ce que la jeune femme trouvait à la pluie.

Depuis qu'il s'était installé, son appareil photo en main, rien n'avait bougé dans le petit parc. Kaito n'avait aperçu que quelques oiseaux trempés, un bien maigre butin pour la torture qu'il endurait. Les goules ne semblaient pas emballées par l'idée d'une sortie pluvieuse. Il aurait pourtant aimé les photographier dans cette atmosphère si particulière, capturer leurs silhouettes floutées par la pluie et leurs masques décolorés. La série de photos qu'il était en train de réaliser n'en aurait été que plus intéressante et singulière.

Kaito attendit encore quelques minutes, puis, admettant qu'il n'obtiendrait rien de ce parc ce soir-là, il entreprit de détendre ses muscles engourdis. Il ne s'en était par rendu compte auparavant, mais il était gelé jusqu'aux os. Bouger envoya des frissons le long de sa colonne vertébrale quand l'eau accumulée par les branches coula au-dessus de son imperméable. Tant bien que mal, le jeune homme se mit debout. Il essaya de le faire le plus discrètement possible, mais il lui sembla que le bruissement des feuilles et de ses vêtements dégoulinant pouvait être entendu à des kilomètres à la ronde.

Depuis le début de la nuit, la chasse était infructueuse. Il n'avait pas croisé une seule goule. Kaito tira de nouveaux sur sa capuche et quitta le parc d'un pas rapide, son appareil à la main. Avec ce temps, il ne pouvait pas sortir la carte qu'il avait rapidement dessinée quelques heures auparavant sur une feuille de papier, mais le labyrinthe de ruelles était clair dans sa mémoire. Il traversa quelques rues, tête baissée pour que les gouttes ne s'écrasent pas sur son visage, mais attentif au moindre bruit, au moindre mouvement. Il ne tenait pas à finir dans l'assiette d'une goule. Pas ce soir, en tout cas.

Il se dirigea vers un bâtiment abandonné qu'il avait repéré plusieurs jours plus tôt. Il était dangereux de s'aventurer seul et en pleine nuit dans ce genre d'endroits, mais Kaito ne tenait pas à rester dehors, sous la pluie, à attendre que les goules viennent à lui. De plus, le risque était souvent payant, car ses clichés les plus prisés avaient été pris dans des hangars désaffectés. L'ambiance inquiétante qui y régnait devait plaire au public et lui faire imaginer ce qu'était la vie cachée des goules. C'était ce qui attirait Kaito lui-même, il comprenait l'engouement des autres pour ces photos en particulier.

Le jeune homme releva soudainement la tête. Des pas résonnaient dans la nuit, en partie cachés par le floc floc des gouttes d'eau qui s'écrasaient autour de Kaito, mais bien réels. Il s'arrêta net et tendit l'oreille. Ils se rapprochaient dangereusement, et le rideau gris formé par la pluie masquait leur provenance. Kaito se rapprocha du mur du bâtiment le plus proche. Partir en courant était peut-être plus dangereux que de rester immobile. Si une goule se dirigeait vers lui, elle l'entendrait forcément s'il tentait de s'enfuir. Là, caché par la pluie et par l'obscurité, il avait une chance de ne pas se faire repérer. Le cœur battant à tout rompre, il attendit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de la CCG
Messages : 10
Date d'inscription : 30/12/2015
Localisation : la ou vous ne voudriez pas me voir...

Informations
arrondissement:
Groupe: .
Rang:




marchant d'un pas lent dans les ruelles, je cherchais des indices, des indices sur quoi? et bien il se trouve que je cherche une Goule, et j'essaye de trouver de quoi découvrir qui c'est, c'est un peu rapide comme explication je vous l'accorde, mais je n'aime pas trop m'attarder sur les détails, alors je fait rapide pour ne pas perdre de temps. j'enquêtais près d'un bâtiment abandonné, pour moi c'était l'endroit le plus probable pour chopper une créature détraquée avide de sang et de pouvoir. J'avais commencé à cherché sur une petite partie du bâtiment, évidemment ça aurais été trop facile de trouver directement la goule, on l'aurais retrouvée les membres et la tête séparés du corps si je l'avais trouvée. bref, je continuais les recherches quand j'aperçois quelqu'un, qui est-ce? je vais le découvrir. Je descend de mon emplacement pour aller voir qui c'est, plus j'avançais plus la visibilité était mauvaise. Il se colla contre un mur, je regardais fixement ce garçon, j'espère pour lui qu'il n'est pas une goule, il pourrais passer le pire moment de sa vie, je m'avance vers le garçon en gardant le plus grand des calmes, j'avançais à vitesse normale, essayer de me rendre flippant ou surprenant ne mène a rien. quand je suis plus très loin du garçon, je lui annonce presque en criant

-qui est-tu et que viens tu faire ici?

[HRP]mon premier RP ici j'espère que la réponse conviens[HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Messages : 49
Date d'inscription : 03/01/2016
Age : 19

Informations
arrondissement: 6ème.
Groupe: .
Rang:




A rainy night
to go hunting.

La silhouette s'immobilisa quelques instants puis avança tranquillement vers Kaito. Sa démarche semblait assurée, bien que le mauvais temps floute ses contours et camoufle en partie ses mouvements. Kaito inspira profondément, adossé au mur, serrant son appareil photo contre lui. S'agissait-il d'une goule  ou d'un simple humain ?

Il expira, chassant la peur et l’appréhension de son cerveau en même temps que l'air de ses poumons. Un sourire se dessina sur ses lèvres. Il adorait la sensation puissante que provoquait l'adrénaline. La silhouette s'approcha encore, et une voix forte lui parvint.

"Qui est-tu et que viens tu faire ici?"

Kaito sursauta. Le ton était autoritaire, comme si l'homme - puisque s'en était un - s'attendait à une réponse immédiate. Kaito fit un pas en avant, sur le qui vive.

Il ne s'en était pas rendu compte plus tôt, mais l'homme qu'il avait en face de lui était un véritable géant. Il devait mesurer près de deux mètres, si ce n'est plus, et du haut de son mètre quatre vingt, Kaito se sentait minuscule. L'obscurité dissimulait le visage de son interlocuteur, mais Kaito ne s'approcha pas plus.

"Je suis un simple promeneur, dit-il d'une voix plus assurée qu'il ne l'était réellement."

Il tiqua à peine en prononçant ce mensonge. Il ne savait pas encore à qui il avait affaire, et il se doutait qu'une goule ne serait pas très amicale s'il lui annonçait soudainement qu'il photographiait ses semblables et fasisait parvenir les clichés au CCG. Le mensonge était plus sûr.

"Et vous ? Que faites-vous ici ? Demanda-t-il d'une voix neutre."

Pour une raison ou pour une autre, Kaito n'arrivait pas à tutoyer le colosse qui se dressait en face de lui. Il se maintint à une distance respectable, prêt à partir en courant s'il se révélait hostile, tous les sens en alerte.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé








Revenir en haut Aller en bas

A rainy night to go hunting - Kaktharo.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Rainy Night △ feat Tao» Wednesday Night Raw # 60» ... It's just another rainy sunday afternoon. [PV Akathès]» Perfect night ♪» Snow Night [F, Clan de Glace]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-