version 5
a skin by bonbon

Forum Tokyo ghoul, basé sur le manga original de Sui Ishida. Avatar du même type en 200*320. Personnage de l'anime interdit à prendre, nous demandons des personnage fictifs car aucun lien avec Ken Kaneki ne sera fait. Cela se passe également à Tokyo.
Nous recherchons davantage de membres pour le groupe de la CCG.
Il reste encore une place pour un top partenaire.


NOTRE PLAYLIST



1: HORIZON - MIYAVI
2: 「P ♢ S」PALE FLESH - FULL MEP
3: THE PRODIGY - THE DAY IS MY ENEMY
4: RIB - FORTY SEVEN (ヨンジュウナナ)
5: ENTROPY - [SOULS TEAM]

ISHI ••• « C'est froid et chaud en meme temps »



 

Partagez|
ISHI ••• « C'est froid et chaud en meme temps »
ON EST EN 2016, CA VA BOUGER CETTE ANNEE !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Goule▬kamakiri +3
Messages : 505
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 22

Informations
arrondissement: 5 eme
Groupe: kamakiri
Rang: S





shape in the heart

ft. Ishi Mikami


Tout ce que tu pourrais désirer en ce moment, Tout ce que tu veux, je peux te l'accorder. Tout ce que tu dois faire, c'est acheter te briser. Cela requiert un petit sacrifice. Mais on n'y peut rien, n'est-ce pas ? Est-ce un mensonge ? Ou pourrait-ce être la vérité ? Élimine les failles dans ton coeur.
L'alter ego, la fierté, l'ensemble, l'intérêt, la superstition, la politique, la télépathie, l'évolution, le salut, l'élan suicidaire, le centre de gravité, le sens profond, la folie


Il pleut, cette eau venue du haut ruisselle entre tes jolis cheveux rouge, Tu traines là où il ne faut ps tel un zombie. depuis combien de temps tu déambules dans cette sombreur ? Tu ne sens plus tes doigts, tu ne sens rien à vrai dire. Tu es consciente sans l'être, tu es dans un état second. Est-ce qu'on appelle solitude ? Comment... tu ne peux pas... Akira ne peut pas être mort, c'est impossible. Tout s'est passé si vite... que toi même tu es perdu entre tout tes mondes. Tandis que Alice, elle, danse dans ton âme, elle tourne en silence. Sourire pendu à ses lèvres, tu détestes ce sourire. Les émotions sont devenues une arme qui te transperce. Une chose aussi dangereuse devrait être jetée à la corbeille tout de suite. On dit que les choses s'arrangent toujours, et bien non. Pas cette fois. On a coupé un fil, un pilier est tombé. Ta raison de vivre, celui qui t'as secouru et chéri. Tu te revois encore dans ses bras tard le soir dans ce lit. Couverture sur vos deux corps, vous vous étiez endormi le sourire au visage. Tes pas t'ont mené à un endroit que tu ne connais ps, que ferai une fille complètement trempée ici... en plus il fait nuit. Tu sens une chose familière remonter en toi, ah... cette époque là. Avant de rencontrer Akira et après la mort de Cassandre. Tu pensais avoir touché le fond à ce moment là, mais tu réalise qu'il y a un sous-sol.

Parfois on te bouscule, ou toi même tu bouscules. En l’occurrence ici, ton épaule venait de taper dans une autre plus masculine. Pendant que tu continue ta marche affligeante, il se retourne avec son pote et grogne. Tout tes sens étaient brouillée, impossible de savoir s'il va te sauter dessus ou même savoir s'il est humain. Non, tu continues tout simplement. Dans ta tête, tu dis juste "Akira Akira Akira...", sans jamais finir de te le dire. Le gars te chope et te fait tourner pour pousser au sol. Tu ne sais même ce qu'il dit, tu t'étale par terre et ton tata frappe le sol. Ton regard est comme vide. Le néant. Les deux se penchent sur toi après avoir regarder les alentour, l'un deux te tire tes jolis cheveux pour te forcer à te lever, il semble parler. Avec un sourire, après ceci, il te prend comme un sac à patate. mais toi.. Toi tu ne vois rien à part du noir et des bruits bizarres. Seule des images de toi et de tout ces gens que tu as connus, tu n'es même pas assez forte pour rejoindre Gin. Tu as perdu raison à ton tour, allais-tu faire comme Ishi cette fois là. telle une bombe à retardement. Surement. On te plaque au mur, toujours les cheveux tiré. te voilà en train de te faire tripoter, bientôt tu allais devenir comme... comme... Comme Cassandre ma petite Anarchy. Tu te souviens ? Celle qui est morte nue après un supplice et qui a été brûlée à moitié vivante. Tu sens une langue passé sur tes lèvres qui s'enfonce violemment dans ta bouche... C'en est trop comme si tu te reveilles enfin tu daigne te débattre... non.. non il a osé... osé... Akira n'est plus la dernière personne qui t'aura embrasser.. on t'avais volé ce dernier souvenir... il y a toujours pire. Une immense tristesse et haine t'envahit. Oui... continue.

Ton kagune sort immédiatement, tu ne te pose aucune question comme si tu avais lâché les rennes sans pour autant les quitter. Tu abats lourdement tes deux faux sur ces deux hommes qui semblent surpris, voir horrifiés. Brulez, mourrez. En fait tu ne soucias même plus de l'absence de ton masque. T'as même l'impression que ca se passe au ralenti, ca faisait du bien. Après ces coups mentaux. Un vrai massacre, tu coupes, arraches, découpes, sépares, frappes. Le sang, bientôt ton monde noir se teinte en rouge. Même tes cheveux deviennent encore plus rouge que.. rouge. Le sang les taches, souilles ton visage pale. Tes yeux exprime une haine surdimensionnée, presque irréel pour ton visage de jeune femme. Et même quand ces bâtards ne réagissent plus.. tu continue, tu en fera de la bouillie.


_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goule ▬ Kamakiri
Messages : 196
Date d'inscription : 25/05/2015

Informations
arrondissement: 12ème
Groupe: .Kamakiri
Rang: S




Blood Blood  Blood
Après la neige, voici la pluie, glaciale et s'infiltrant à travers tes vêtements jusqu'à atteindre ta peau.
Je n'aimais pas la pluie, elle était toujours synonyme de tristesse et de solitude, elle avait ce don de vous faire chuter le morale plus bas que terre et cela m'agaçait. Mes jambes étaient croisés sur les corps sans vies de deux Colombes qui m'avaient reconnu à un carrefour, leur sang ruisselaient sous le tas qu'ils formaient à présent alors que je croquais dans le bras d'une des victimes. Je n'avais même pas eu à dévoiler mon kagune pour les abattre, ils n'étaient que des débutants qui n'auraient jamais du me pourchasser sans renfort.
Qu'allais-je faire à présent ? Ma capuche ne me couvrait presque plus de l'humidité, les goûtes parvenaient à passer le tissu de celle-ci pour couler dans mes cheveux et sur mon visage dont mon masque recouvrait les traits.

"-Autant filer dans le 24ème à présent, le CCG risque de chercher ces deux là avec de vrais Inspecteurs cette fois..."

Soupirant, je me relevais d'un bond alors que mes pieds s'enfonçaient dans un bruit humide dans les corps déchirés des Inspecteurs avant que je ne descende de mon tas. Penchant ma tête vers mon épaule droite, je me débloque une cervicale en m'étirant puis je me dirige vers une plaque d’égout proche pour plonger dans le monde ténébreux des Ghouls.
Ma main s'approchait de la plaque lorsqu'une odeur glissa à mes narines, réveillant une envie que j'avais pratiquement oublié depuis le temps. Cet arôme était mon préféré, éveillant ma faim ainsi que ma convoitise mais que faisait-il ici ?

"-Rose..."

Seul sous la pluie maussade et glaciale, j'étais accroupi avec ma main tendu vers une bouche d’égout en réfléchissant. Cette odeur, ces souvenirs, ils me donnaient envie de trouver l'origine de toute cela à travers les ruelles du Quartier mais devais-je le faire ? J'avais quitté cette vie, je m'étais plongé dans la solitude sans mal pourtant je n'arrivais pas à oublier ce lien.
Mais quelque chose n'allait pas. Je ne savais pas le définir mais son odeur avait changé par rapport à autrefois...Me relevant, j'escaladais le mur du bâtiment à ma droite en me relevant sur le toit en reniflant les alentours à la recherche de la source.
Juste un coup d’œil, je ne me montrerais pas à elle mais je voulais être sûr...Sûr de quoi ? Qu'elle allait bien ? Elle était une ennemie à présent, nous n'avions partagé de bons moments seulement car nous faisions partie de la même équipe mais plus maintenant.
Dommage qu'en me disant cela, mon corps avançait seul vers la ruelle où se tenait Rose sans que je le lui ai ordonné. Je ne savais vraiment pas ce que je faisais, ni ce que cela allait donner mais c'était décidé, j'irais la voir de loin et je repartirais sur le champs ensuite.

"-Ici..."

La ruelle était à plusieurs mètres en bas, ma main tenait solidement l'échafaudage en acier d'une antenne tandis que j'observais trois silhouettes en bas, localisant Rose par sa chevelure écarlate. Que faisaient-ils ? Soudainement, du sang gicla en arc de cercle dans la ruelle sous les reflets écarlates d'un Kagune qui frappait de façon chaotique.
Quelque chose n'allait pas, les deux étaient morts alors pourquoi frappaient-elles encore ? Je n'aimais pas cela. Lâchant ma prise, je me laissais tomber en bas de la ruelle en amortissant ma chute grâce à une branche de mon kagune qui me déchira la peau ainsi que mon gilet.

"-Rose ! Calmes toi, ils sont morts."

J'avisais de mes yeux Anarchy qui était recouverte de sang, des larmes écarlates coulant sur son visage, résultat d'un mélange de pluie et du fluide de ses victimes. Mon masque me cachait le visage entièrement tandis que ma capuche avait glissé sur mes épaules durant la chute.   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goule▬kamakiri +3
Messages : 505
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 22

Informations
arrondissement: 5 eme
Groupe: kamakiri
Rang: S





shape in the heart

ft. Ishi Mikami


Dis-moi que tu souffres, dis-moi que tu te sens seule.

Dans tes yeux bleus, se reflète une unique goutte de sang, un monde entaché de pourpre. Peu importe, les bras et les membres son détaché tel un puzzle, même un adulte ne pourrait recoller les morceaux tant ils sont dispersés. Hacher, écraser. Je vais te tuer, te briser en morceaux
Avec une épingle cassée, je te percerai les yeux.
Comme si tout les sentiments et émotions t'étaient étranger, tu continuais. même la douleur semblait inexistante, seule ce poids dans ton cœur ne faisait que te tirer vers le bas. Ces rappels de souvenirs désuets sont sa voix, son visage
Tu dois aller le voir, à part lui, tu n'es rien, rien du tout. Mais il n'est plus là il a disparu, poussière. Monde de merde, kamakiri de merde. Tu cèdes doucement à la paranoïa, tu n'entend même pas cet être qui est non loin d toi, que tu ne connais pas. Tu brandis tes queues, tu les regardent, les larmes te viennent, elles se mêlent à la pluie. Rien, rien, rien, rien.
Tu laisses tes propres queues s'abattre sur toi mais... mais tu es incapable de te tuer, de mourir par ta propre main, comme ce jour-là où Akira t'as attirer contre lui. Tes faux se plantes sur le sol à côté de toi. Tu es comme impuissante face à ta vraie nature. Pourquoi vivre ? Tu ne veux même pas manger ces restes ignobles, mourir de faim pourrait être ta porte de sortie, un salut.

Tu remarques enfin une autre présence, tes yeux vides le fixe

-"Akira ..."

Non... ce n'est as lui, et pourtant tu avances lentement vers lui. Ce masque, ce parfum, ses cheveux te disent quelque chose. Puis tu vois plus clair. Ishi. D'un geste inespéré et incompris, tu te tiens devant lui, posant ta tête contre son torse, tes bras pendant le log du corps. Comme si tu avais la batterie plus que faible. Ah ... pauvre Ishi, il ne sait pas ce qu'il se passe, lui a disparu. Tu aurais de la conscience tu lui aurai foutu une dérouillée. Alors tu prononces ses mots qui te tranche le cœur, tu revis cette scène, toi et Akira en face. A bout de force de cette lamentable vie. Tu redresses la tête et voit en Ishi Akira, tu dis la même chose que cette fois là. On avait détruit ton seul pied à terre encore puissant. Tu ne pourras pas le dire en face de Gin. La mort de ton tendre que tu ne crois toujours pas.

-"Tue moi."



_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goule ▬ Kamakiri
Messages : 196
Date d'inscription : 25/05/2015

Informations
arrondissement: 12ème
Groupe: .Kamakiri
Rang: S




Blood Blood  Blood

Son kagune s'élève dans les airs, je me crispe en levant mes bras devant moi, mains ouvertes en me tenant prêt à me battre pour ma vie lorsqu'elle abat ses lames dans le goudron à ses pieds. Qu'a t-elle voulu faire ? Pendant l'espace d'un instant, j'ai pensé qu'elle s'attaquait elle même. C'était la première fois que j'apercevais le kagune de la faucheuse, autrefois elle me terrifiait mais à présent, la peur ne m'affectait plus.
Cette tristesse qui affligeait son visage que je connaissais plein d'assurance, était-elle lié à Akira ? Elle avait prononcé son nom, si bas que la pluie manqua de masquer ce son. Ses yeux ne mentaient pas, ils en disaient long sur ce qui s'était passé.

Je n'aurais pas du descendre jusqu'ici, je n'aurais pas du chercher à suivre son odeur. Me redressant, mon kagune glissa sur le bêton pour me propulser dans les airs lorsqu'elle s'avança vers moi sans un mot. Allait-elle m'attaquer, mon rinkaku revient au-dessus de mon épaule, la pointe luisant sous la pluie, j'étais prêt à mettre fin à tout. Même si sans elle...Mais je ne la connaissais pas vraiment, après tout.
J'avais vécu seul longtemps, j'avais appris à ne plus m'attacher et avais-je le choix ? Les Ghouls étaient des monstres, les Humains nous traquaient et nous abattaient. Alors comment pouvais-je comprendre ce qui se passait lorsqu'elle laissa sa tête tomber contre mon torse à ma grande incompréhension.

-"Tue moi."

Écarquillant les yeux, le temps semble reprendre son cours dans la ruelle alors que la pluie résonne bruyamment à mes oreilles. La tuer ? Cela serait facile à présent, j'accomplirais ce qu'elle désire et je trancherais l'unique lien qui me retient encore. C'était logique, une pensée rationnelle alors pourquoi je ne parvenais pas à me décider.
Sa détresse, la peine que j'avais lu dans ses yeux, je la connaissais que trop bien. Autrefois, j'avais eu les mêmes yeux lorsque j'avais perdu tout ce qui m'étaient cher. Mourir à l'époque ne m'aurait pas dérangé. Mon regard glisse sur les cheveux cramoisie de Rose qui lui collent sur le visage et ruissellent d'eau.

"-Non, je ne te tuerais pas."

Je pose ma main sur son épaule doucement, ne sachant quoi dire à cette âme en peine. Je comprenais sa détresse mais je n'étais pas bon pour remonter le moral des autres, encore moins d'une personne proche. Je ne me comprenais pas moi même, pourquoi j'avais cette pointe au cœur ? C'était elle qui était triste, pas moi. Une seule chose était clair dans mes pensées, je ne voulais pas un monde sans elle.

"-Je suis là à présent, Rose. Ne caches plus tes larmes, lâches toi."

Étirant mon kagune au-dessus de nous à la façon d'un toit nous protégeant de la pluie, je passe mes bras autour de ses épaules pour la serrer contre moi dans un geste protecteur. Que pouvais-je faire de plus ? Je laissais mon corps agir en laissant ma conscience de côté pour l'heure, elle me gênait plus qu'elle ne m'aidait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goule▬kamakiri +3
Messages : 505
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 22

Informations
arrondissement: 5 eme
Groupe: kamakiri
Rang: S





shape in the heart

ft. Ishi Mikami


Dans ton cœur, ton âme et ta tête, une chose voulait rester, mais la vérité commençait à faire son effet. Tu te brisais, te fracassais au sol telle une petite poupée, tout c'est dans ta tête. Akira s'était arrêté de respirer et s'est endormi pur l’éternité. Adieu monde triste, il allait avoir le repos. Tu avais du laisser cet home derrière toi, que tu chérissais tant. Rage et mélancolie se déferlent en toi, tu ne peux empêcher ces larmes, ce gout d'injustice qui te donne envie de mourir. Ces lèvres que tu refusait qui se sont allonger sur les tiennes... Akira n'était pu le dernier à t'avoir offert de baiser. C'était ça qui te frustrais aussi, oui, non. D'un coté tu ne crois rien de ce qui s'est passé, et de l'autre la fatalité rentre dans ta petite tête. Tu aurais voulu rester auprès de cet être pour toujours, vous auriez encore pu marcher main dans la main, tu aurais pu renifler sa douce odeur et sa chaleur aurait été tienne. Mais c'est un rêve qui vole en éclat. Cela te déchire le cœur, pauvre petite chose.

-"Non, je ne te tuerais pas."

Cette voix assuré, ce regard plein d'assurance, cet air résolu. Oh... tu vois en lui cet Akira protecteur. Fais toi une raison bordel. Tes jambes tremblent un peu, tu en a marre de ce nœud à ta gorge, de cette lourde chose qui pend à ton cœur, tu as souffert d'un coup. Ishi aussi refuse ton offre, quelle dommage. Il t'enlace comme aurait fait Akira. Akira, encore Akira, toujours lui. Ishi te serre contre lui. Doucement mais fermement à la fois. Deux jeunes gens sous une pluie violente, la nuit.

Un jour, tu as vu dans un rêve que le monde entier était submergé,
Toi et lui, juste vous deux.

-"Je suis là à présent, Rose. Ne caches plus tes larmes, lâches toi."

Tu peinais déjà à ouvrir ta bouche pour lui répondre, alors seul le silence allait prendre parole. Bien trop fatiguée pour ça, tu voulais dormir pour toujours. Tu sais toi même que le paradis est une histoire fausse. Ishi. Tu lève un bras pour la poser à son dos, tu empoigne un peu son vêtement, faiblement. J'avais déjà hurlés mes sentiments égarés, je ne luttai plus. En fait... c'était même une chance qu'Ishi passe par là pour ramasser une coquille vide comme toi. Recoller les morceaux ? Te fous pas de moi. Tu ne sais pas d'où sa vient, mais tu arrive à rester encore un peu lucide, ça ne tiens qu'à un fil. Tu imaginais un monde gris sans teinte réelles, triste. Lentement, la folie allait te tuer. C'est une bonne mort.

-"Ishi..."

Répètes-tu dans un murmure, ton autre bras vient à le serrer aussi, te laissant ainsi pleurer doublement. Puis trou noir, tu fermes les yeux et t’évanouis. Tu as toujours aimé la façon dont Ishi t'appelais, Rose.



_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goule ▬ Kamakiri
Messages : 196
Date d'inscription : 25/05/2015

Informations
arrondissement: 12ème
Groupe: .Kamakiri
Rang: S




Blood Blood Blood


Son corps débute une lente chute vers le sol qui est arrêté par l’étreinte de mes bras autour d'elle. Elle ne pèse rien, on n'en oublierait qu'elle est capable de tuer plusieurs hommes à elle seule et qu'elle dévore d'autres ghouls. Un cris résonne dans la ruelle lorsqu'un passant découvre les corps en lambeaux, je n'ai pas le temps de l'achever, ni l'envie. Glissant ma main dans le dos de Rose et sous ses genoux, je la soulève en me propulsant avec mon kagune vers les toîts pour filer rapidement vers un lieu sûr.
La pluie fouette mon masque en continue, mes cheveux sont à présents trempées et l'eau glisse jusque dans mon dos. Mes yeux s'attardent de temps en temps sur le visage d'Anarchy, même inconsciente, la peine est visible. Akira...Je ne l'ai jamais vraiment apprécié, sûrement en étais-je jaloux mais tu aurais pu vivre pour éviter de la faire autant souffrir.
Finalement, je me laisse chuter dans une ruelle en brisant une plaque d'acier qui cache l'entrée des égouts puis m'y glisse sans que personne n'aperçoive nos silhouettes. Le son de l'eau qui glisse dans les sous-terrains résonne contre les parois, humidité n'est pas aussi froide qu'à la surface, elle est plus lourde également. Je n'avais pas d'autres endroits où la mener, je n'avais plus de chez moi.

Glissant dans les passages, plus vastes qu'on ne pourrait le penser, des sous-terrains, je m'approchais du 24ème sans crainte. J'en étais devenu le prédateur principal ces derniers mois, c'était mon nouveau foyer. Je ne lâchais pas Rose, mes mains la tenant fermement sans faire mal alors que mon corps était secoué à chacun de mes pas ou saut au-dessus d'un cours d'eau.
Posant mes yeux sur une alcôve, je décidais de nous installer ici le temps qu'elle se réveille. Je l'allonge sur le sol en remarquant à quel point elle était trempée, je l'étais également en me regardant moi même. Je tire mon gilet ainsi que mon T-Shirt, bien que déchiré, il lui tiendrait chaud. Je retire simplement son haut pour la recouvrir avec mon T-Shirt le temps que le sien sèche puis je remet mon gilet en soupirant, me posant contre l'entrée de l'alcôve pour surveiller les environs et ne pas la brusquer à son réveille.

"-Que vais-je faire à présent ?"

Il me faudrait trouver un endroit chaud où nous installer lorsqu'elle se réveillera. Ce ne serait pas difficile en soit, ensuite...Ensuite je ne savais pas vraiment quoi faire. Je n'avais pas prévu ce qui se passait, je n'avais pas prévu de la revoir.

"-Tu parles d'un Diable..."

Décidément, c'était plus difficile que cela en avait l'air de couper les liens pour prendre son propre chemin dans les ténèbres. Et si elle m'accompagnait dans ces ténèbres ? Cette idée m'intéressa particulièrement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goule▬kamakiri +3
Messages : 505
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 22

Informations
arrondissement: 5 eme
Groupe: kamakiri
Rang: S





shape in the heart

ft. Ishi Mikami


Tes poignets étaient lacérées, tu n'avais pourtant pas mémoire d'être tombée dans un traquenard. Devant toi se tenait Alice, ce double toi aux cheveux bruns et son regard constamment rouge sur fond blanc. Alter ego ou folie. Tu pouvais lui donner tellement de nom. Ah.. tu dois rêver, c'est ca. Même inconsciente, tu ressentais cette horrible douleur dans ton cœur, ce regard parle et ce visage fatiguée. Comme si tu vais traverser les age. C'est fou ce que le sentiment d'amour est un poison. Il te consume. Alice à les bras croiser derrière son dos, elle fixe tes prunelles bleu. Tu es si faible maintenant. Laisses-toi aller et deverrouille moi cette porte, je suis déjà toute prête. Tu écarquilles les yeux en la voyant se changer en un autre être que tu avais déjà vu. Des cheveux en queue de cheval, pale, une rose en guise d'élastique, un visage sans bouche blanc comme un masque, le menton pointu et ces quatre yeux. Des cornes noir et jaune qui sortent de derrière la nuque, cet halo sombre derrière la tête. Et un  corps d'humaine nue, qui donne pourtant l'impression d'être habillée, cachant toutes parties. Et ce bruit... ce bruit qui proviendrait d'une bouche qui n'existe pas. C'est toi, c'est moi. Ces yeux écarlates pourrait transpercer quiconque, cette aura meurtrière grandissait encore et encore. Tu ferme les yeux et te sens glisser, les liens à ton poignets disparaissent. Ton corps plonge dans une eau absente précédemment. Tu vois le dehors s'éloigner tandis que tu t'enfonces dans l'estuaire.

Une main familière prend la tienne tandis que tu tombe lentement dans le fond.. Akira... Mais tu demeures incapable de réagir. Vos regards se croisent puis ils disparais.
Adieu, je t'aime.
Moi la faucheuse, est triste.

-"Tu parles d'un Diable..."

Tu reprends doucement tes esprit et te redresse un peu, un bout de tissus tombe... ou était ton haut ? Tu avais heureusement mit un débardeurs en dessous.  Tu regardes Ishi.. ah... c'était bien un rêve. Tes larmes coulent encore, comment les arrêter. Tu t'avance un peu vers lui, prend son masque sans rien dire, doucement tu le soulève pour voir son visage... il avait changer mais restai le même. Tu met alors son masque sur ton visage... là il ne te verrai plus pleurer. Tu ne peux toujours pas articuler de mot. Tss... Tu parles d'une faucheuse. Soit tu allais mourir, soit tu allais devenir la vraie faucheuse... ouais dans les deux cas tu crèves. Et puis tu avais faim. Alors tu pleures en silence, tes doigts fins qui serre la manche de ton ami. Tu hais la solitude. Tu aurais aimer lui dire que tu étais désolée d'être ce poids. Tu restes un moment près de lui comme pour le remercier d'avoir été là. Une fois que tu te calme un peu, tu ôte le masque et le pose à côté. Tu dois partir, tu ne peux pas rester là, mais en restant muette, il ne comprendrait pas.




_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goule ▬ Kamakiri
Messages : 196
Date d'inscription : 25/05/2015

Informations
arrondissement: 12ème
Groupe: .Kamakiri
Rang: S




Blood Blood Blood


Tournant mon visage vers l'origine de bruit, j'aperçois Anarchy qui s'approche une fois réveillé. Je gardais le silence, je ne savais pas quoi lui dire sur l'instant alors je me laissais à la contempler comme un fantôme, un souvenir passé. Je la préférais avec le visage plus souriant ou simplement moins triste. Ses mains s'approchent alors je me crispe, sur mes gardes, car c'est là un réflexe que j'ai adopté aux fils de mes semaines sous Tokyo, être sur mes gardes tel un animal sauvage.
Elle ne dit pas un mot, cela devient gênant comme atmosphère alors je réfléchis à ce que je pourrais lui dire ou faire pour lui remonter le moral. Peut-être avait-elle faim ? Ah...Mais tuer dans son état n'allait peut-être pas lui remonter le moral. Elle place mon masque sur son visage et je me laisse aller à songer qu'il lui va bien mais il ne cache pas les reflets de ses yeux imbibés de larmes.
Je viens glisser ma main dans la sienne doucement, la lui serrant légèrement. J'avais vue des gens faire ça à la Télé autrefois pour remonter le moral à quelqu'un qui n'allait pas bien, le contacte avec sa main ne me déplaisait pas non plus.

"-Je suis vraiment désolé pour Akira, Rose. J'aimerais pouvoir te réconforter mais je ne suis vraiment pas le meilleur pour ce genre de truc. Mais reste avec moi si tu le désires ! Tu m'as manqué, vraiment."

Hum...Non, je n'étais vraiment pas fait pour ce genre de situation. A force de perdre des proches, je ne ressentais plus grand chose dans mon coeur. Qu'était-ce que l'amour ? L'amitié ? Mon coeur était aussi noir que le Diable, emplie de haine, de colère, de frustration et de jalousie. Passant ma main dans mes cheveux pour les secouer légèrement, eux qui étaient encore trempée, j'affichais une moue à mes paroles que je trouvais mauvaise.

"-Désolé, je suis pas doué pour ça. Saches que je suis là, Rose et que je ne te laisserais plus seule, promis."

Le Diable Noir aurait chuchoté par le passé mais il s'était tu à présent, je ne laisserais plus ses sinistres pensées revenir dans ma tête. Je n'allais pas laisser Anarchy ainsi, pas maintenant qu'elle était seule. Qu'elle soit de Kamakiri ou pas, je m'en fichais, elle comptait pour moi, c'était un fait. Était-ce ça l'amitié ? Je me disais que oui. Ce pincement dans mon cœur était-ce de la tristesse de la voir ainsi ? Peut-être.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goule▬kamakiri +3
Messages : 505
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 22

Informations
arrondissement: 5 eme
Groupe: kamakiri
Rang: S





shape in the heart

ft. Ishi Mikami

Maintenant c'est la colère qui te guette, la haine. Mais contre quoi ou qui ? tu n'avais même pas de cible pour ça, c'était complètement déraisonné. Tu montes tes mains au cheveux, le regard bas et t'attache les cheveux en queue de cheval avec un élastique de ton poignet. Ils étaient mouillées et devait ondulé à présent. Tu inspire et soupire lourdement, tu te sentais si inutile, tu n'avais aucun but. Comme si avancer un pied devant l'autre était futile pour toi. Tu étais partagé entre l'envie de baisser les bras mais aussi tout dévaster pour passer ta colère... mais elle ne te quittera jamais, tu ne pourras jamais faire ton deuil. Jamais. Les souvenirs te glissait déjà des mains, c'était une technique tu avais acquiert sans le vouloir, tu oublies les choses qui te font mal. Ou plutôt Alice s'en charge. Il faut voir ça comme un système de défense, mais tu t'en serais passé... Seul cette fin inacceptable tourne en boucle dans ta petite tête.
"Toi et moi contre le monde entier" disions-nous, comme une promesse qui n'atteindra jamais les cieux. Tu as envie de pleurer, encore, te déchirer le cœur déjà en lambeaux, mais tu rejette cet étrange sentiment. Tu l'a déjà trop eu dans ta vie. Aucun mot ne peut décrire ta tragédie.
Dois-tu encore garder espoir ?

-"Je suis vraiment désolé pour Akira, Rose. J'aimerais pouvoir te réconforter mais je ne suis vraiment pas le meilleur pour ce genre de truc. Mais reste avec moi si tu le désires ! Tu m'as manqué, vraiment."

Tu garde ton silence en observant ce qu'il y a plus loin, sans aucune émotion qui te parcours, tes yeux fatiguée sont déjà le symbole de tes pensées qui s'y reflètent comme un miroir. Ishi est très perspicace. Tu veux partir et rester enfin de compte, ça te fais du bien mais... tu devras bien retrouver Gin. Tu te penche un peu sur la gauche de façon à ce que ta tête se pose contre un mur, toujours debout et non loin de la goule.

-"Désolé, je suis pas doué pour ça. Saches que je suis là, Rose et que je ne te laisserais plus seule, promis."

Tu le regarde et affiche un sourire forcé, tu luttais.
Tiens, c'est la première fois qu'il te voit pleurer aussi... tu n'aime pas ça, personne ne doit voir tes larmes de douleur. Et puis tu avais faim, trop faim.

-"Je dois partir, merci."

Tu aurais préféré le voir dans d'autres circonstances, mais tu n'étais clairement pas en état de tenir la causette, et puis tu n'étais pas rétablie, tu ne sera jamais rétablie de cette plaie trop ouverte. Tu décides de fermer ton cœur... à jamais ? Éloignes-toi de lui... ou tu pourrais faire n'importe quoi...
Tu le regarde, un peu désemparée par ton foutoir et bordel dans ta tête.
Si tu me retiens, Ishi, je...


_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goule ▬ Kamakiri
Messages : 196
Date d'inscription : 25/05/2015

Informations
arrondissement: 12ème
Groupe: .Kamakiri
Rang: S




Blood Blood  Blood




-"Je dois partir, merci."

Hein ? J'avais été aussi nul que ça pour lui remonter légèrement le moral ? Ou peut-être était-je si bon qu'elle pouvait de nouveau reprendre sa vie normalement ? Non, vue son regard, je n'avais pas du tout atteint mon objectif. Que devais-je faire en ce cas ? Elle se levait à présent, mes yeux observaient l'eau sur le sol alors que je réfléchissais plus rapidement que jamais.

"-Non..."

Creusant un sillon dans le ciment des égouts, une des branches de mon kagune traversa l'entrée de l'alcôve devant Anarchy en barrant la sortie comme une barrière, la pointe s'enfonçant dans la plafond. Je savais ce qu'elle allait faire si je la laissais partir, j'étais passé par là également et je ne voulais pas qu'elle risque sa vie ou cherche à y mettre fin. Je ne le permettrais pas. Mes yeux se posèrent sur elle, ne cachant en rien ma détermination alors que mes pupilles écarlates ne se détachaient plus d'elle.

"-Je ne te laisserais pas partir. Si tu désires te venger, tuer et manger alors je serais ta première victime, Rose."

Je penchais mon cou sur la côté en craquant ma nuque puis j'appuyais sur mes genoux pour me relever face à elle, mes sens à l'affûts. Je l'aimais, certes, je la voyais comme une amie, d'accord mais elle était une Ghoul, une cannibale et surtout en pleine crise émotionnelle. Personne ne pouvait savoir ce qui allait se passer mais si elle désirait réellement se défouler alors je serais sa cible.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goule▬kamakiri +3
Messages : 505
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 22

Informations
arrondissement: 5 eme
Groupe: kamakiri
Rang: S





shape in the heart

ft. Ishi Mikami

Puis, sans crier, gare une chose sombre te barre la route. Le kagune d'Ishi, il laisse un non s'échapper de ses lèvres. Tu tourne légèrement ta tête vers lui, il était si déterminé. Mais toi, t'étais toujours paumé entre la nervosité, le doute, la colère et l'impatience.

-"Je ne te laisserais pas partir. Si tu désires te venger, tuer et manger alors je serais ta première victime, Rose."

-"T... tu te fous de moi hein..? Ishi dégage ca de là...!"

D'une voix autoritaire et d'un regard menaçant, tu lui jette presque un ordre absolu. Si tu restes.. face à lui tu pourrais faire ou dire des choses horribles, blessantes... ou tout simplement... tu ne sais même pas en fait. Un de plus ou un de moins... nous les goules ne sommes que des imitations d'humain en plus féroces et véloces. Le paysage que je qualifie de "maison" est déjà écroulé. Pourquoi... pourquoi tu as l'impression de voir en Ishi ton Akira parfois. C'est injuste. Tu aavais trouvé un tel bonheur en rencontrant ta moitié, tout est mort. On voyait clairement que tu n'étais pas dans ton état normal, tu voulais déchiqueter ce type devant toi mais... mais... Tu ne sais toi même pas comment tu fais pour rester aussi calme, c'est dur. Ta voix plus rauque, ton souffle hagard, allais-tu avoir une crise ? Tes yeux blanc deviennent noirs et ton kagune se déploie.

-"Alors... attrape moi."

Puis tu jette ton kagune sur le sien qui barrait ta route pour courir à toute volée... mais merde tu ne connaissais pas les lieux, tu devait remonter à la surface. Tu réalise en fait que tu es encore pleine de vie, comme si ton kagune te faisait prendre conscience, plus tu cours, plus tu avances. Akira est mort alors... vis pour lui. Tu te stop peu à peu. Oui Anarchy, tu es bipolaire après tout. Après la tempête, le calme, tu as toujours été comme ça, encaisse, tu exploseras bientôt. Ce sera dur... ce sera dur.

Tu continueras de pleurer le soir dans ta chambre, mais tu avanceras.
Tu seras maussade et triste, mais tu vivras.
Tu seras fermée et complexe, mais tu continueras...
jusqu’au moment où tu péteras un câble.
Ton coeur est à Akira, pour toujours.
Ishi arrive. Tu as la tete baissée.


_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goule ▬ Kamakiri
Messages : 196
Date d'inscription : 25/05/2015

Informations
arrondissement: 12ème
Groupe: .Kamakiri
Rang: S




Blood Blood  Blood


-"Alors... attrape moi."

Son Kagune vient percuter le miens qui libère la sortie dans un nuage de poussière alors que je grogne en me jettant contre le mur en prévision d'une attaque qui ne vient pas. Mes yeux suivirent sa silhouette gracieuse qui s'extirpait de l'alcôve tel un éclair écarlate tandis que j'étais de plus en plus exaspéré de ne pas comprendre Rose. Tu n'as toujours été bon qu'à frapper pour t'exprimer. Avant de la poursuivre, je venais récupérer mon masque que je passais sur mon visage en songeant à ce que j'allais faire. Plus le choix, j'étais à bout.
Ouvrant mes yeux en observant l'alcôve, je me retournais finalement à la poursuite d'Anarchy dans les égouts de la ville en courant aussi vite que mon corps me le permettait, reniflant les odeurs en suivant celle délicieuse de la Faucheuse. L'heure n'était plus à la parole, je m'en étais convaincu ou était-ce une solution de facilité à moi qui n'arrivait pas à comprendre les sentiments des autres ? L'ampathie était quelque chose que je n'avais plus depuis...
Depuis la mort de mes parents, celle de mon père adoptif n'avait fait qu'empirer. Amour, amitié, peine, pitié...Ce genre de sentiment, on me les avait appris, je les avais observé mais je ne les ressentais pas. Oh, je comprenais la peine de Rose, je voulais l'aider mais plus j'essayais de comprendre ce genre de sentiment, plus cela me m'était à bout.

"-Rose..."

Fronçant mes sourcils, son odeur devenait plus forte à présent, elle devait être de l'autre côté de ce virage mais ne semblait plus bouger. Mon diable me murmura alors en me prévenant d'un piège...Alors c'était ça ? Elle allait sûrement me tendre une embuscade pour me mettre en d'état ou peut-être me tuer ?
Mes chairs se déchirent lorsque je délivre de mes poches mon kagune entièrement, les cellules RC se contractent, se solidifient pour donner naissance à ce qui ressembler à des membres d'araignées se terminant par de sombres crochets. Elle apparaît de l'autre côté, je déploie mon kagune vers elle pour la frapper avant qu'elle ne le fasse puis j'écarquille les yeux alors que je la vois avec le visage penché, sans une once d'hostilité envers moi.

"-Pourquoi t'es-tu arrêté, Rose ?"

Mon kagune fouette l'air comme la queue d'un félin qui était agacé, les crochets rappant le béton en y creusant de légers sillons en provoquant un son strident. Je l'observe, ne sachant que faire d'elle. Mon cerveau me démange, le Diable murmure de plus en plus en cherchant à profiter de cette faiblesse en moi, de ces doutes.

"-Que vas-tu faire ? Tu comptes fuir à nouveau ? Te laisser aller à la folie ? Tu penses sincèrement qu'il aurait voulu ça ? D'accord, je ne le connaissais pas du tout, Akira mais j'imagine que si il t'aimait, il n'aurait jamais voulu que tu perdes l'envie de vivre, ni que tu baisses les bras comme ça, Rose !"

Mon kagune se contracte, dans ma voix est audible une certaine frustration ou colère qui la rend plus grave en conséquent alors que mes crochets s'enfoncent dans le béton comme les griffes d'un lion dans la chair d'une gazelle. Les ténèbres des sous-terrains, l'humidité et le son de l'eau qui serpente partout ne me parviennent plus, seulement le visage et les cheveux d'Anarchy me sont visibles.

"-Si pour te ramener à la raison et te le faire comprendre, je dois te briser les os et t'arracher tes reins, je le ferais, Rose."

Mon ton était sérieux, dénué de sentiment à présent. Je les avais endormi, eux qui m'auraient sûrement fait échouer à ma menace. Oui, je n'avais pas envie de faire souffrir Rose, ni de la dévorer alors qu'elle me paraissait si succulente. Mais je n'hésiterais pas à le faire pour la garder en vie, sous contrôle. Je n'avais pas envie qu'elle devienne comme moi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goule▬kamakiri +3
Messages : 505
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 22

Informations
arrondissement: 5 eme
Groupe: kamakiri
Rang: S





shape in the heart

ft. Ishi Mikami

Instable.
Instable.
Instable.
Instable.

Il y avait toujours cette autre partie de toi qui voulait tout briser, ce "oui mais.." C'est ça etre bipolaire, changer d'avis comme ça, c'était une forme de folie que l'on sous-estime souvent. Ishi était là, tu le sentais, il avait même déployé son kagune... contre toi ? Est-il une menace ? Tandis que des glas étranges sonnent dans ta tête, sa voix te parvient.

-"Que vas-tu faire ? Tu comptes fuir à nouveau ? Te laisser aller à la folie ? Tu penses sincèrement qu'il aurait voulu ça ? D'accord, je ne le connaissais pas du tout, Akira mais j'imagine que si il t'aimait, il n'aurait jamais voulu que tu perdes l'envie de vivre, ni que tu baisses les bras comme ça, Rose !"

Mais c'était sa phrase suivante qui allait te boulversé, tu es si instable, si complexe.

-"Si pour te ramener à la raison et te le faire comprendre, je dois te briser les os et t'arracher tes reins, je le ferais, Rose."

L'image de toi ayant déposé tes lèvres sur les siennes pour le calmer revient comme un éclair, tu te tiens la tête comme pour te débarrasser de cette pensée. Oui.. et si c'était à cause de ca que Akira était mort ? Oui... non.. ?! Ca ne semblait pas logique et pourtant tu en étais frustrée. Et c'était hilarant quelque part, dis le mec qui est parti hein ! Tu replonges.

-"tais-toi tais-toi tais-toi tais-toi !!"

Tu reviens vers lui et le prend par le col, vos visage sont proches l'un de l'autre, tu le fusilles du regard, tu étais en colère, tes émotions se mélangent.

-"Toi t'es partie comme un voleur ! Sans rien dire ! Et tu oses dire ça !"

Au fond de toi tu savais qu'il voulait t'aider mais... mais c'est comme si tu ne pouvais pu t’empêcher de parler, de dire ce genre de choses. Et tu continue, même tes kagune sont activés mais ne te servent à rien. Tu pourrais le trancher, mais ca ne te soulagerai que quelques minutes, tu pouvais le dévorer mais ce serait pareil. Tu es à un tel point que tu mangerai juste pour le plaisir. Les humains boivent pour oublier, toi tu manges pour oublier.

-"Tu crois vraiment que je voulais que tu partes ?! J'ai appris que Akira était devenu cannibale.. il m'avait caché beaucoup de chose et ca l'a tué.. je.. l'ai t...!"

Tu te stop, incapable de continuer, tu ne voulais pas, tu ne pouvais pas. Tu laches son col et baise un peu ton regard, comme surprise mais consciente, la triste vérité.

-"J'ai faim, si faim que je devorerai goules et humains."

La descente aux enfers, mais tu ne veux pas. Tu ne veux pas devenir Anakin Skywalker, tu ne veux pas devenir la némésis de ce monde. Alors tu sanglotes de plus belle en posant tes poings sans force sur le torse de ton ami, tu baisses encore ta tête pour qu'il ne te voit pas pleurer, mais c'était déjà grillé.

-"J'ai clairement envie de mourir et emporter les gens avec moi.. si tu savais Ishi... je ne suis rien, je n'ai rien. Plus rien... il m'a sauvé.. m'a donné un sens à la vie... tu peux pas comprendre ! T'as jamais eu personne toi !"

Boum... tu balances ca comme ça, c'est vrai, Ishi a toujours été secret sur sa vie, il ne te disait jamais rien sur son passé, et tu n'avais rien demandé non plus.


_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goule ▬ Kamakiri
Messages : 196
Date d'inscription : 25/05/2015

Informations
arrondissement: 12ème
Groupe: .Kamakiri
Rang: S




Blood Blood Blood


Toi t'es partie comme un voleur ! Tu crois vraiment que je voulais que tu partes ?!
Elle voulait que je reste ? Comment aurais-je pu ? Pourquoi me disait-elle ça maintenant ?  Akira était devenu cannibale...et ca l'a tué... Akira était cannibale ? Comment ça, ça l'a tué ? M'en voulait-elle d'avoir disparu car Akira aussi lui cachait des choses ? Je ne comprenais plus rien, sa voix résonnait là où celle et uniquement celle du Diable était parvenu jusque là dans ma tête, m'harcelant de l'intérieur. Je ne sentais même pas sa présence contre moi, ni lorsqu'elle m'avait pris par le col, ni même lorsqu'elle posa son front contre moi. Tais-toi tais-toi !
Mon cerveau commençait à surcharger, je commençais à perdre le contrôle de mes pensées comme si je tombais dans un tourbillon. Pourquoi cela me faisait-il ça ? Que devais-je faire ? Oui, j'étais parti mais elle avait Akira, je n'étais plus de son monde et que pouvais-je faire en sachant que nos routes se séparaient ?

"-...Plus rien... il m'a sauvé.. m'a donné un sens à la vie... tu peux pas comprendre ! T'as jamais eu personne toi !"

Mes yeux s'écarquillèrent à cette phrase, elle me traversa jusqu'au plus profond de moi et une déchire se fit dans mon esprit, j'en entendis même le bruit. Pourtant, le silence enveloppa nos deux corps après sa phrase, seul les sanglots de Roses résonnaient à présent alors que je ne réagissais pas, regardant le vide.
"Boum" fît sa voix, la voix de mon démon, de mon Diable. Sans m'en rendre compte, j'étais perdu dans les ténèbres de mon esprit, loin de rose. Ainsi, j'avais perdu à nouveau l'emprise de mon corps. Seul...Oui, c'était ma place. Seul dans les limbes, seul. Seul.

Le silence fût rompu par un ricanement dénué de toutes traces de sentiments, presque morbide, qui traversa mes lèvres sous mon masque alors que je soupirais. Le Diable était en pleine crise de rire...Ou de folie ? Le ricanement devenait un rire réellement mauvais alors que je reculais en levant mon visage pour finalement rire encore plus forts, mon Kagune libérant la roche de ses piques pour se courber autour de moi.

"-Boum."

Le Diable baissa ses yeux sur Rose, elle ne lui plaisait pas, elle lui faisait mal. Une couche de RC glissait sous mes vêtements, serpentant sur mon dos pour commencer à recouvrir mon visage alors que le rire s'était éteint. Quelle membre arrachait en premiers ?

"-Ton image en tous lieux peuple ma solitude.
Quand c'est l'hiver, la ville et les labeurs d'esprit,
Elle s'accoude au bout de ma table d'étude,
Muette, et me sourit.
"

A la fin de ce vers, le Diable glissa ses pieds dans l'eau avant de se jetter en avant vers Rose en balançant dans une folle frénésie les membres d'araignées qui forgeaient son Kagune, la visait-elle réellement ? Une partie de moi cherchait à faire dévier les coups mais elle était si faible. Mon esprit était perdu. Seul...Pourquoi avais-je toujours été seul ? Car personne ne m'avait accepté comme je l'étais, je n'étais plus qu'une coquille vide peut-être.  
Le Diable riait, enfin libre après des mois sans avoir pu me murmurer, sans avoir pu prendre le contrôle de mon corps,  bondissant partout, glissant dans l'eau, frappant, déchirant...Ce qu'il atteignait lui importait peu, il n'était qu'une folie meurtrière qui se déchaînait. Mon masque chuta finalement sur le sol, se brisant sous un coup alors que mon visage était masqué par une couche de cellule RC, luisante comme la carapace d'un insecte et aux six yeux d'araignées, luisant d'un rouge sanglant alors que le Diable souriait, un sourire de fou.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goule▬kamakiri +3
Messages : 505
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 22

Informations
arrondissement: 5 eme
Groupe: kamakiri
Rang: S





shape in the heart

ft. Ishi Mikami

Tu le sens... tu sens comme un frisson, un recul, un pas en arrière. Une chose étrangère. Encore pleinement émotive, tu lèves un peu ta tête, te pinçant les lèvres. Un rire. Tu regrettes presque immédiatement tes mots. Il se fout de toi ou... Non...?

-"-Boum ! Ton image en tous lieux peuple ma solitude.
Quand c'est l'hiver, la ville et les labeurs d'esprit,
Elle s'accoude au bout de ma table d'étude,
Muette, et me sourit."


Sa phrase n'avait aucun sens pour toi... parce que c'était plus Ishi, une matière s'en prend à son visage pour le recouvrir, mais tu le sens encore sourire de plus belle. Une aura mauvaise émane de lui. Tu essuie furtivement tes larmes. Ça sent pas bon Ana là... c'est.. PARFAIT ! Idiote. Tu avais peut-être.. un peu trop... mais tu étais incapable de te mettre à sa place, pas maintenant. Avant tu l'aurais fait. Mais il ne faisait que t'affliger plus de douleur, toi qui mourrais d'envie de te défouler... tu ne voulais pas contre lui, mais tu en seras forcé. Tu n'étais pas apte à te connecter au présent, tu revoit toujours ton bel Akira... Justement... Un Akira qui allait se transformer en monstre... Ce n'était plus Ishi, mais le souvenir d'Akira, la même scène.

Tu t'écartes vite avant qu'il ne te touche, fou. Tu enclenche ton kagune encore tremblante... Akira .. Akira.. tu te sens impuissante alors que tu as la force... tu ne veux pas revoir cette scène, le sang d'Akira. Non.. non ! Tu tentes tant bien que mal de te mettre dans le present mais...
Tu te prend alors un coup de kagune qui t’érafle la cuise bien comme il faut. Tu bondis encore derrière mais il semble avancer à en être fou. Laisse moi venir...

Tu décides de contre attaquer, pas le choix après tout mais tu 'es jamais certaine. Tu ne veux pas le blesser, pas blessé Ishi, Akira.

-"Akira..."

Murmures-tu sans avoir fait exprès, sans meme vraiment t'en rendre compte. Cette fois, ça allait être différent alors. Tu fonce aussi sur lui prenant d'éviter ses coups, mais là tache est difficile, une goule de feu. Vous êtes pareils. Le bruit allait sans doute rameuter d'autres goules... Tu enroules tes deux kagune aux siens, mais tu perds l'équilibre, moralement tu n'étais pas au max de tes capacité, au moindre faux mouvements, tu meurs... et si ce n'était pas une mauvaise idée ! Tu le fixes comme si tu voulais parvenir dans sa tête.


_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goule ▬ Kamakiri
Messages : 196
Date d'inscription : 25/05/2015

Informations
arrondissement: 12ème
Groupe: .Kamakiri
Rang: S




Blood Blood Blood




Akira, Akira, Akira...Ce nom énervait le Diable Noir, il n'en cherchait pas la raison, il n'était qu'un mélange de colère, de haine, de mépris, de violence et de chaos. Il ne s'arrêtait qu'à ce qu'il ressentait hors le Diable ne désirait que voir disparaître cette Ghoule aux cheveux écarlates. Ses yeux aux lueurs cramoisies observaient avec envie le sang qui glissaient doucement de la blessure à la cuisse de la Femme, son sang sentait si bon...Il voulait mordre dans cette cuisse, il voulait mordre dans ce corps.
Mais celle-ci l'empêchaient, elle avait enroulé ses faux autour de son Kagune mais cela le fit rire, un rire où la folie était omniprésente. Déchirant plus ses chairs, deux pattes naquirent dans son dos en élevant son nombre de six à huit qu'il envoya pour délivrer les autres dans un éclair rouge. Bondissant en arrière, le Diable était désemparé par le regard que la Femme lui lança. Que cherchait-elle à faire ? Elle ne tentait pas de le tuer, ça l'agacer.
Enfonçant l'un de ses kagunes dans le sol alors qu'il bondissait vers elle, le Diable virevoltaient dans les airs en envoyant une rafale de violents coups vers la Faucheuse, riant, riant et riant encore et encore. Son corps se pliaient dans touts les sens, comme un pantin qu'on secouait dans touts les sens et dont les fils étaient tirés aléatoirement. Les blessures que lui causaient la Ghoule ne l'arrêtaient en rien, il n'en ressentait même pas la brûlure alors que la folie le dévorait.

"-Meurts, meurts, MEURTS !"

Les ténèbres et la solitude.
Mon cocon, ma vie. J'étais assis dans ce spectacle sombre, mes jambes contre mon corps et mon front sur mes genoux alors que des souvenirs m'harcelaient, des souvenirs que je ne voulais plus revoir. Le visage de ma mère, m'observant avec horreur après sa mort alors qu'elle était arraché de son corps. Une mère aimante, souriante...Qu'on m'avait retiré. Je ressentais les mêmes choses qu'à l'époque, la peur sans nom, la douleur sans limite et cette douloureuse colère.
Puis, ce fut un sourire qui me vînt. Les ténèbres étaient moins fortes à présent car ce sourire était le premier que j'avais reçu depuis la perte de celle qui m'avait aimé. C'était un visage que je trouvais beau, mignon et dont le sourire était éclatant. Rose et moi marchions en ville, nous étions en quête d'un masque pour moi ce jour-là.

Le béton explosa soudainement alors que la pointe du Kagune filait à toute vitesse vers le dos d'Anarchy, sifflant alors que la Diable visait à présent le cœur même de la Femme dans le but d'en terminer avec elle. Mais la pointe n’atteignit jamais le corps de Rose, elle s'arrêta soudainement à quelques centimètres à peines de sa peau alors que le Diable se crispait comme si il avait pris un coup dans son propre cœur. Prenant son visage en main, il poussa un cris glaciale.

"-Je t'ai toi, Rose..."

Le Diable poussa un hurlement de souffrance en se courbant violemment en arrière, jusqu'à pratiquement se briser le dos alors que son kagune balayait l'air comme une araignée en pleine agonie. C'était comme si le but de sa vie, le but de son existence prenait fin lui qui n'était né que pour me permettre d'accepter ma solitude. Je n'avais personne, oui. Mais à présent, j'avais Rose et je ne désirais pas revivre ce que j'avais vécu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goule▬kamakiri +3
Messages : 505
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 22

Informations
arrondissement: 5 eme
Groupe: kamakiri
Rang: S





shape in the heart

ft. Ishi Mikami

Tu écarquilles les yeux, horreur. Tu pouvais clairement voir une araignée, la faucheuse va très bien avec ce genre de spécimen et pourtant... C'est la phobie de notre petite Ana. Il se sort de ton enlacement de kagune, il recule, tu en fait de même. Tu es peu rassurée, comment faire pour t'en sortir si toi même tu refuses de faire appel à ton côté kakuja. Il ne suffit pas le sortir, de se réveiller à tout bout de champs comme ça. Tu ne veux pas. Tu luttes contre ta vraie nature en vérité, montre donc à Ishi que tu peux faire autrement. Si c'est possible.

Puis ca va si vite... la colère te monde, l'ennuie, tu revois encore akira mais MERDE ALORS ! T'as pas besoin de ca, pas besoin que Ishi perde son contrôle ! Et tu ne sais pas comment mais... tu te retrouves en position de faiblesse, toi, la faucheuse. Tu vois la pointe du kagune arachnide te foncé dessus, tu as juste le temps de tourner ta tête. C'était fini. Peut-être que c'est mieux ainsi. Mais tout s'arrête, tu regardes alors en direction de l'autre goule.

-"-Je t'ai toi, Rose..."

Tu ne sais quoi dire... Si Ishi ne s'était pas repris il t'aurais tué... c'est à ce moment là qu'on voit qu'on aime la vie. Après tout.. c'était peut-être ta faute s'il était dans cet état-là. L'avais-tu poussé à bout avec tes mots ? Est-il si fragile ? Si méconnaissable à tes yeux ? Tu cours alors vers lui, malgré cette apparence hideuse sur son dos. Tu revois encore Akira en lui puis Ishi à la fin, tu te jettes sur lui pour l'enlacer et lâche encore des sanglots. Tu le serres.

-"Stop... Ishi ! Reste... reste là... avec moi...!"

Qu'il revienne, tu ne veux pas de cet autre lui, tu ne veux pas non plus d'Alice, juste ce qu'il sont au quotidien. Tu veux Gin, Allen et tout ceux que tu connais que tu aimes tant. Oh... Akira.


_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goule ▬ Kamakiri
Messages : 196
Date d'inscription : 25/05/2015

Informations
arrondissement: 12ème
Groupe: .Kamakiri
Rang: S




Blood Blood  Blood


Nous nous faisions face dans le cercle d'ombre que formait ma propre imagination dans mon esprit, il m'était semblable mais sa peau était d'un teint grisâtre, ses yeux écarlates et il avait toujours ce sourire supérieur aux lèvres. A son égard, je ne pouvais ressentir que de la haine, il était mon Diable. Aucun de nous deux ne faisaient le moindre geste, nous nous dévisagions jusqu'à ce qu'il prenne la parole.

"-Elle t'abandonnera également, imbécile, volontairement ou non. Tu souffriras à nouveau comme ces fois-là...Cela ne sert à rien de s'attacher à d'autres, tu le sais très bien."

Le Diable ricanait en s'approchant doucement de moi puis glissa sa main sur ma nuque en penchant son visage vers mon oreille pour me murmurer de sa voix cruelle.

"-Je suis le seul à pouvoir te protéger de tout ça...Tu le sais, n'est-ce pas ?"

Que devais-je faire ? Ce n'était qu'une création de mon esprit mais même si j'essayais de l'ignorer, je ne parvenais pas à m'en libérer. Ma haine à l'encontre de cet autre moi montait mais...

"-Tu as raison, tu es le seul à pouvoir me protéger.
-Alors laisses moi te débarrasser de ce poids !"

Il recule d'un pas dansant en souriant à pleine dent, comme le puissant vainqueur d'Alésia. Il avait raison, je le lui concède mais je n'avais plus envie d'être protéger, pas par lui. Tandis qu'il fêtait sa victoire, mon kagune vînt transpercer son torse de part en part en le soulevant dans les airs alors qu'il essayait de poser ses yeux écarquillés sur moi.

"-Tu...le...regretteras.
-Sûrement."

Mon kagune s'écarta dans son torse en arrachant les chairs de mon second moi. Le Diable Noir n'était qu'une création de mon esprit pour me protéger de mes propres sentiments, un bouclier que je me suis crée pour continuer d'avancer lors de la mort traumatisante de mes parents. Il n'était que le fruit de ma propre imagination, il n'était qu'une partie de moi.


***

Je poussais une râle d'agonie lorsque mon kagune se résorba à une vitesse folle dans mon corps, prit de spasme durant l'opération alors que ma carapace de RC disparaissait lentement comme si les mains du Diable cherchait à me retenir dans ses bras. Cela était douloureux, mes chairs étaient déchirés là où mon Kagune jaillissait mais également sous mon kakuja qui y creusaient de profondes plaies comme si il était un parasite se nourrissant de son hôte.
Mes yeux se posèrent sur la chevelure écarlate de Rose qui était contre moi puis observèrent les alentours en découvrant les ravages du Diable pendant que j'étais perdu. Une odeur de sang m'effleura les narines, pas le miens mais celui d'une blessure dont l'odeur éveillait une grande faim en moi, il sentait si bon. Puis je vis la blessure de Rose à sa cuisse. Mon ventre grognait.

"-Je reste, Rose, je te l'ai promis non ?"

Je posais ma main sous son menton pour lui redresser avant de lui offrir un sourire presque sincère, oui, je n'avais pas l'habitude de sourire et encore moins pour avoir l'air assuré et réconfortant. Pendant un instant, je me laissais à imaginer les dégâts que nous pourrions causer si nous nous retrouvions dans une autre situation similaire à celle-ci un jour. Décidément, nous étions peut-être deux Ghouls totalement folles et incontrôlable. Mais je n'étais plus seul alors cela me convenait comme ça.
Mon ventre gronda une nouvelle fois, désirant avertir tout le monde qu'il avait envie de chair rapidement et que l'odeur appétissante de Rose ne l'aidait pas à oublier sa faim. Les environs étaient humides et sombres, il faisait meilleur qu'à la surface où il devait encore pleuvoir mais ce n'était pas un endroit où résider.

"-Rose, que dirais-tu d'une chasse ensemble ? On pourrait essayer de trouver un endroit plus confortable que les égouts ?"

Des vêtements de rechanges et un repas, voila ce que je voulais à présent. Ainsi que rester avec elle, évidemment mais les égouts me lassaient, je voulais un endroit chaud et confortable où me poser. Quant à mes sentiments, j'étais encore totalement perdu, je ne savais pas quoi penser des derniers événements mais j'y réfléchirais sûrement mieux une fois le ventre plein.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goule▬kamakiri +3
Messages : 505
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 22

Informations
arrondissement: 5 eme
Groupe: kamakiri
Rang: S





shape in the heart

ft. Ishi Mikami

Tu faisais appel à toute ta oncentration, ou presque, pour te figer dans le présent et ne pas te morfondre sur les jours derniers. Sur le cadavre de ton bien aimé disparu. La personne que tu serrais était Ishi, pas Akira. Mais c'était presque tout comme. Dans un monde où il faut se serrer les coudes, être égoïste peut nous tuer. Soyez une meute. Comme si Alice détenait la parfaite réponse... une illumination, une famille. Tu serres ta mâchoire, le regard toujours aussi vide que c'en est triste.

-"Je reste, Rose, je te l'ai promis non ?"

Une douce main te soulève le menton, ces jolies prunelles te fixent. Tu écarquilles un peu les yeux en le fixant à ton tour. Non... ne me regarde pas comme ça, Ishi. Ton nœud à la gorge était toujours présent cependant, mais une douce chaleur enveloppait désormais ton cœur. Ton kagune se retire pour disparaitre dans ton corps. Zut, tu avais déchiré le haut que t'as prêté Ishi... mais lui était en sang avec de sérieuses plaies. C'était aussi ca, avoir un kakuja. Tu te recules un en te redressant. Tu ne voulais plus avoir de lien aussi fort avec personne, plus de lien comme avec Akira.

-"Rose, que dirais-tu d'une chasse ensemble ? On pourrait essayer de trouver un endroit plus confortable que les égouts ?"

-"j'ai déjà un chez moi... et... j'ai faim mais...je ne sais pas."

Oui, tu avais faim et puis ta plaie allait lentement se refermer, mais si Ishi avait aussi la dalle... Mieux vaut ne pas jouer les grands, avoir faim est un soucis chez les goules. Tu pourrais manger n'importe quoi... même les humains.


_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goule ▬ Kamakiri
Messages : 196
Date d'inscription : 25/05/2015

Informations
arrondissement: 12ème
Groupe: .Kamakiri
Rang: S




Blood Blood Blood


Mes yeux étaient posés sur elle et je pouvais voir que quelque chose la dérangeait. Elle venait de perdre quelqu'un de proche mais je ne voulais pas qu'elle se risque à chasser dans son état, du moins, une partie de moi ne le voulait pas. Je remarquais alors que mon masque n'était plus sur mon visage et je me mis à le chercher du regard jusqu'à en trouver les débris flottant.

"-Tu dois vouloir rester seul, je suppose. Bien ! Je vais te laisser en ce cas chasser comme une grande mais si tu as besoins, n'hésites pas à me trouver, Rose."

Je m'approchais des débris du masque, m'agenouillant dans l'eau sans gène en ramassant les restes de mon trophée, je l'avais volé sur le corps sans vie d'une Ghoul lors de mon carnage dans le 24ème avec une autre ghoul étrange, nous étions d'ailleurs tombé sur un Kakuja à ce moment-ci qui avait bien failli nous avoir.
Soupirant je me relevais pour observer la Faucheuse en me demandant ce qu'elle allait devenir, si elle allait changer à tout jamais où si je reverrais son sourire comme par le passé. Les sentiments, le cœur...Les humains voyaient les ghouls comme des monstres sans conscience mais finalement, nous souffrions autant qu'eux à ce niveau-là. Si ce n'était plus, vue nos vies éphémères.

"-Lorsque tu seras prête, Rose, j'aimerais que tu me racontes ce qui s'est passé avec Akira. Pas maintenant, évidemment mais une prochaine fois. D'accord ? J'aurais également des choses à te révéler sur ce que je fais et prépare."

Je lui souriais en coin en glissant ce qui fut mon masque dans mes poches avant de me faire craquer la nuque, posant main sur celle-ci alors que mon corps se régénérait rapidement sous l'afflux de mes cellules RC. L'avantage des écailleuses, plus fort encore chez moi, ce qui faisait mon atout dans cette jungle qu'était Tokyo. Alors que j'allais me préparer à la laisser en paix, je me détournais d'elle pour prendre le chemin vers les profondeurs de cet arrondissement maudit.
Finalement, j'étais bien mieux à présent qu'avant, plus assuré de moi. Était-ce car je savais que je pouvais compter et que j'avais Rose ? Égoïstement, je me disais que c'était une bonne chose qu'Akira ait disparu. Je ne lançais qu'un dernier regard vers elle avant de disparaître dans mes propres ténèbres de nouveau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé








Revenir en haut Aller en bas

ISHI ••• « C'est froid et chaud en meme temps »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» ISHI ••• « C'est froid et chaud en meme temps »» Vent froid, Sang chaud (Pv Penny Black)» Monture sang-froid et homme lézard» J'ai jeté un froid !!!» ϟ Garde ton sang froid ϟ GROUPE II ϟ Event 2 ϟ
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-