version 5
a skin by bonbon

Forum Tokyo ghoul, basé sur le manga original de Sui Ishida. Avatar du même type en 200*320. Personnage de l'anime interdit à prendre, nous demandons des personnage fictifs car aucun lien avec Ken Kaneki ne sera fait. Cela se passe également à Tokyo.
Nous recherchons davantage de membres pour le groupe de la CCG.
Il reste encore une place pour un top partenaire.


NOTRE PLAYLIST



1: HORIZON - MIYAVI
2: 「P ♢ S」PALE FLESH - FULL MEP
3: THE PRODIGY - THE DAY IS MY ENEMY
4: RIB - FORTY SEVEN (ヨンジュウナナ)
5: ENTROPY - [SOULS TEAM]

La Skytree. [FT. Jess Fawkes]



 

Partagez|
La Skytree. [FT. Jess Fawkes]
ON EST EN 2016, CA VA BOUGER CETTE ANNEE !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Citoyen
Messages : 210
Date d'inscription : 25/08/2015

Informations
arrondissement: 20 éme
Groupe: .Citoyen
Rang: Aisé




The Skytree !
[Ft. Jess Fawkes]


Cela faisait cinq semaines depuis l' "incident" ...

Oui, rappelez-vous, ce jour où Nobuharu manqua de perdre la vie.. Et assista à la mort d'une personne qu'il connaissait depuis quelques temps, Aona, une demoiselle qu'il appréciait malgré toutes les galères qu'elle lui infligeait.

Cet événement n'avait pas été sans effet sur notre étudiant... Ses nerfs lachèrent lorsqu'il fut de retour chez lui... Il sombra dans un sanglot lourd après que l'adrénaline et la joie d'avoir survécu soit passé. Pourquoi la pleurait-il ? Il ne l'estimait pas plus que cela... Il n'était pas amoureux d'elle... Si ?...

Avait-il eu des sentiments pour elle ?

Malgré ce chagrin indescriptible, Nobuharu était resté lui même devant ses camarades, affichant son sourire heureux, et son air non-chalant et sans problême... Cependant, les nuits, les nuits étaient longues... Si longues...

Cauchemars sur cauchemars.. Sursaut sur sursaut...
Surprise...Incompréhension des camarades de sorties qui ne parvenaient plus à la joindre... Les parents de la demoiselle qui pensaient à une fugue... Et lui et ce sentiment coupable qui pesait sur ses épaules... S'il venait à en parler... Ils le prendraient tous pour un fou... Ils croiraient qu'il était celui qui leur avait enlevé Aona...

Ce n'était que depuis peu qu'il était a peu près passait outre ces sentiments, qu'il les avait enterrés dans un coin de son esprit, qu'il évitait de soulever laissant s'accumuler la poussière.

Cependant... Cette sortie seule dans Tokyo après les études vint tomber sur ses épaules, et en passant devant une boutique que celle-ci appréciait assez côtoyer... Par côtoyer, entendons nous bien là dessus, elle allait tellement faire de shopping dans ce magasin qu'il était probable qu'elle y dorme.

Maintenant qu'il y repensait... C'était ce sourire, qu'elle arborait lorsqu'il acceptait de l'accompagner, et ces mimiques et habitudes bizarres qu'elle avait qui lui plaisait.

Il fulminait, à tel point que les passants évitaient de s'en approcher... Une rage incontrôlable s'empara de lui.. Il se retenait d'hurler.

"Pourquoi n'ai-je rien fais...Pourquoi...Putain pourquoi... ?" Marmonnait-il les dents serrées.

Il se surprit à verser une larme, larme qui vint s'écraser sur son poing serré, le sortant de sa transe haineuse.
Dans un long soupire, Nobuharu baissa la tête, laissant disparaître ce sourire factice pour laisser place à un regard attristé et lourd de regret.

Son voyage le porta jusqu'aux pieds de la Skytree...

________________________

"...Dis Nobu-kun... On y va ? Là haut ?" Demanda Aona, alors vêtue de son short en jean, et d'une chemise à carreaux.

"Heu... Ouais... Si tu veux Aona-chan... "Répondit-il en observant la tour, celle-ci s'agrippant sans un bruit à son bras, le pressant contre sa poitrine.

"Chouette ! Je n'y suis encore jamais allée !" dit-elle enthousiaste, l'entraînant déjà vers celle-ci, tirant avec insistance sur son bras.

"Héééé !... Mais..Attend ! On doit aller en cours ! " Répondit Nobu' en fulminant...

____________________

Il se trouvait en haut de la tour, observant Tokyo en contrebas, son sac sur son épaule...

Elle s'était tenue devant lui, six semaines plus tôt, observant Tokyo en se penchant contre la baie vitrée...

"... Désolé Aona-chan... Me pardonneras-tu un jour... ?"

Il voyait encore son immense sourire lorsqu'elle s'était tournée vers lui, clamant haut et fort que c'était la plus belle journée de sa vie...

Il voulut sombrer dans un flot de larmes.. Il voulut sauter au travers de cette baie vitrée.. Pourquoi venait-il de ressortir tout ces sentiments... Pourquoi remuait-il le couteau dans la plaie... ?

"... Je t'aimais... ?" dit-il lentement, alors qu'une larme coulait encore sur sa joue.

Seul le silence accompagna sa tristesse, seul le silence emporta au loin ses paroles..

" Oooh... Mon brave, ressaisissez vous... Pourquoi tant de nostalgie pour de si belles retrouvailles ?" Prononça une voix..Une voix qu'il avait entendu... Il la connaissait... Il se tourna lentement la tête vers l'origine de la voix.

A sa droite se tenait Jess Fawkes... L'assassin de sa petite amie.. Oui, il pouvait le penser maintenant... Aona était la fille qu'il considérait comme sa petite amie.

"..T-....Toi..." donna-t'il en guise de réponse, en observant la femme qui arborait un sourire serein.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goule ▬ solitaire
Messages : 196
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 17
Localisation : Tu vois la ruelle sombre là-bas ? Viens me servir de repas ♥

Informations
arrondissement: 12e
Groupe: Goule solitaire
Rang:





La Skytree.
E
lle. Partout.
A la une des journaux. Aux infos. Des avis de recherches aux murs, dans les bistrots...
Elle. Aona. Partout. Et ce, depuis des semaines.

Un grommellement s'échappait de tes cordes vocales. Tu froissais l'article entre tes mains, agacée.

Ils n'ont plus que son nom en bouche et sa photographie en mémoire !

Tu martelais nerveusement le sol du pied. Tu n'aimais pas que l'on te rappelle tes victimes. Que l'on remue le couteau dans la plaie.

Mademoiselle ? Il semblerait que votre dernière cible ait été recensée dans la liste des potentielles victimes d'agressions par goules.

Ce doute-t-on sur l'identité de l'agresseur ?

N'ayez crainte Mademoi-

Doute-t-on de l'identité de l'agresseur ?!

Non. Pas le moindre soupçon sur vous.


Bien.

Tu te levas de ton siège, attachas tes cheveux en une queue, enfilas un blouson des plus banales et t'approchas de la porte de sortie.

Je vais prendre l'air.

Voulez vous des gardes ? Vous n'êtes que très peu camouflée.

Faites à votre guise, mon cher Mortimer. Je veux juste respirer un peu. S'ils viennent, alors qu'ils soient des plus discrets. Je ne dois point remarquer leur présence. Je souhaite un peu de solitude.

Bien, Madame.

[...]

En quelques instants, te voilà à arpenter les rues. Sans destination ni but précis.
Tu étouffais. Tu ne supportais plus d'entendre parler de la pauvre fille que tu avais abattu. Mais tu avais si faim ce soir là... Et son petit ami...

Tss. Je n'ai toujours aucune piste à son sujet... Mais il semble s'être tus. Je n'ai eu aucun problème suite à ça.

Nobuharu... Ce jeune homme t’obnubilais. Tu en devenais complètement paranoïaque. Dès qu'un homme lui ressemblait, tu avais envie de l’entraîner dans un coin sombre et l'égorger. Tuer le seul maudit témoin.  
Hélas. Tokyo est vaste. Très vaste. Comment le retrouver ? Cela relevait de l'impossible.

Quoi que ? "Le monde est petit". Les proverbe avaient toujours rarement eu tord...
Tu avais envie de rire. Rire aux éclats. Lui ? Sérieusement ?! Il était là ! Devant ! Cette tignasse, ce manteau... Cette odeur.

Alors ça. Il suffisait de demander ? Merci, mon bon dieu. Il ne pouvait pas mieux tomber !

Sans aucune hésitation, tu pris la décision de le suivre. C'était là une occasion en or qui ne se représenterait probablement pas de sitôt. Tu te devais de la saisir.

Saisissant ton téléphone, tu pianotas un numéro. Une sonnerie. Deux sonneries. Trois...

Oui ?

Mon brave Mortimer ! Finalement... J'aurais bien besoin de quelques comparses ~

Vous semblez bien joviale mademoiselle.

Et comment ! "Il" vient d’entrer dans la tour de tokyo. Je souhaite que vous m'envoyez du renfort là-bas. A très vite.

Tu accélérais légèrement le pas. Tu avais une bouffé d'adrénaline. Tu avais hâte. Tu avais tant attendue ce moment !

[...]

Il était appuyé contre la baie vitrée. Semblait perdu, non. Dévasté.
Tes gardes étaient ici et là, fondus dans la masse. Ils ne bougeraient pas d'un pouce sans un quelconque signal.

Il était dévasté, et toi, innocemment, arrivais à ses côtés.

Oooh... Mon brave, ressaisissez vous... Pourquoi tant de nostalgie pour de si belles retrouvailles ?

Affichant ton sourire le plus resplendissant, tu étais d'une sérénité déconcertante. Tandis que lui, perdait de ses couleurs en t'apercevant.

Tu fis mine de l'ignorer, et vins t'approcher de la vitre, venant presque y coller ton nez.

Quelle vue resplendissante ! Aussi resplendissante... Qu'elle.

Ton intonation était accentuée sur un seul mot "elle". Tu cherchais, évidemment, à frapper fort. A taper sentimental.

[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Messages : 210
Date d'inscription : 25/08/2015

Informations
arrondissement: 20 éme
Groupe: .Citoyen
Rang: Aisé




The Skytree !
[Ft. Jess Fawkes]


Nobuharu était... Figé, toutes sortes de sentiments se battaient dans sa poitrine, ses nerfs, l'adrénaline gonflait ses muscles ses sens étaient aiguisés...

Que fout-elle ici ? Où sont ses gardes du corps ?
Plus il réfléchissait plus il comprenait une chose... Elle ne tenterait rien ici, trop de témoins, et les caméras de surveillances prendraient certainement les images de ce qui se déroulait... Cependant... Cependant... Tout ses sens lui criaient de fuir.

Il resta debout à côté d'elle...

Elle s'approcha de la vitre, s'y collant presque comme un caniche voulant sortir sa tête par delà la cabine d'une voiture.

"Quelle vue resplendissante ! Aussi resplendissante... Qu'Elle."

Ses poings crissèrent sous la force de pression qu'il déploya pour se retenir de lui écraser son poing dans le visage, la rage était montée si vite que le sang cognait à ses tempes, si fort que des tambours battaient des records dans ses tympans.

Il observa le vide par delà la vitre, avec un regard noir, et attristé... Si seulement il avait la force, si seulement il était lui même une goule... Cette foutue pimbéche serait redescendue de cette tour par la voie express...

Il l'observa à son tour, son regard étant noir, meurtrier, le style de regard que n'importe qui aurait craint, que n'importe quel humain aurait fui sans en demander son reste... Cependant, cette chienne n'était pas humaine.

C'était un monstre, qui répondit à son regard d'un sourire tendre..

"Comment...Oses-tu... ?" Grogna-t'il difficilement entre ses dents, grogna-t'il difficilement au travers d'une gorge serrée voulant partir en un sanglot enragé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goule ▬ solitaire
Messages : 196
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 17
Localisation : Tu vois la ruelle sombre là-bas ? Viens me servir de repas ♥

Informations
arrondissement: 12e
Groupe: Goule solitaire
Rang:





La Skytree.
L
a réaction de ton interlocuteur était telle que tu l'avais imaginé. Quoi que, plus violente ? En effet, une aura meurtrière semblait émaner de son corps.
Tu étais presque exaspérée de voir que le sortir de ses gonds s'avérait tâche aussi facile ! Tu t'attendais à plus de jeu. Mais là, il semblerait que de simples mots crus et provocants ne suffisent à le mettre hors de lui.

L'espace d'un instant, le rouquin observa la baie vitrée. Plus précisément, son contre-bas. Toutefois, tu ne savais déchiffrer l'envie sur son visage. Le suicide ? Ou bien ton homicide ? Peut-être bien les deux à la fois ? Enfin ! Qu'importe. Il n'était qu'humain, après tout. Le gérer se trouvait être un jeu d'enfant pour une jeune goule vivace comme toi.

Son regard se posa de nouveau sur toi. Cependant, il était différent. Plus aucune once de frayeur ne se lisait en eux. Non. Seule la haine, pure et dure. Une haine enragée, se reflétait dans ses yeux.
Néanmoins, il en fallait bien plus pour t'intimider ou bien même t’impressionner. De lui et toi, il n'y avait, après tout, aucun doute sur l'être dominé et dominant. Tu te contentas donc, d'une simple esquisse rayonnante, comme tu en avais le secret.

Comment... Oses-tu... ?

Un léger gloussement de ta part.
D'une voix mielleuse, tu lui répondis, d'un naturel glaçant.

-❝ Allons, allons... Pourquoi cette expression ? Auriez vous envie de... Pleurer ?

Tu avanças, un pas après l'autre, jusqu'à arriver à lui. Presque contre lui. Tes lèvres effleurèrent sa jugulaire, puis vinrent s'appuyer contre son oreille.

- ❝ Tu sais... Si elle -tu avais repris la peine d'insister sur ce mot- te manque... Il y a toujours un moyen simple et rapide pour que tu la rejoignes... ❞ Tu te reculas, lui offrant de nouveau un radieux sourire.❝ Quand dis-tu ? Un aller simple et complètement gratuit pour le paradis ? ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Messages : 210
Date d'inscription : 25/08/2015

Informations
arrondissement: 20 éme
Groupe: .Citoyen
Rang: Aisé




The Skytree !
[Ft. Jess Fawkes]


Cette voix suave et mielleuse, de quoi le faire devenir définitivement diabétique vint teinter à ses tympans.

"Allons, allons... Pourquoi cette expression ? Auriez vous envie de... Pleurer ? "

Il voulu hurler, prendre son misérable crâne entre ses mains et l'écraser comme l'insecte qu'elle était... Mais elle n'était pas un insecte, elle était plus proche du prédateur Alpha que de la proie.
Elle s'avança en direction de Nobu, proche...Trop proche, elle le collait... Comme... Il n'y pensa pas, se concentrant sur ce qui se déroulait. Ses lèvres effleurèrent sa gorge, puis vinrent s'appuyer contre son oreille.

"Tu sais... Si Elle te manque... Il y a toujours un moyen simple et rapide pour que tu la rejoignes..." Elle fit quelques pas en arrière...

Se laisser mourir ? Après s'être battu pour vivre... ?
Quelle goûts avait la vie après la perte d'Aona ? ... Il avait beau avoir rencontré Shi...Non... Amarilys... Il ne pouvait que souffrir de la disparition de celle qu'il aimait...

"Qu'en dis-tu ? Un aller simple et complètement gratuit pour le paradis ? ..." Reprit-elle... Nobuharu perdit toute teinte de vie, son regard perdit toute trace de haine.

Il tourna la tête vers Tokyo, qu'il pouvait ainsi observer du haut de la Skytree... Ils n'étaient pas plus d'une dizaine en haut de cette tour.. Lui, Jess Fawkes, une femme et sa fille.. Un homme et sa femme, à qui il semblait dévoiler ses projets d'avenir.

S'il acceptait de mourir ici... S'il lâchait prise... Que ferait-elle des témoins... ? Non... Il préférait vivre de toute manière... Sa mère, ses parents ne lui avait pas donné vie pour qu'il gâche celle-ci dans un moment de faiblesse...

Il se tourna lentement vers Jess, arborant un très grand sourire, quelque peu..Provoquant, mais îvre de vie... Un sourire qui traduisait un certain mépris en direction de celle-ci, mais aussi une promesse dans son regard.

"Non... Je refuses ce Petit Cadeau... Je vais vivre... Et tu vas mourir... De mes mains s'il le faut... Je détruirais chaque petite parcelle de ta vie... Je massacrerais chaque membres de ta famille... Je tuerais tout ceux à qui tu tiens... Crois-moi, sale petite pimbéche, tu n'aurais jamais dû croiser mon chemin." Cette voix, joyeuse, traduisait une haine certaine. Si profonde que la lâcher ne ferait qu'annihiler toute trace de raison...

C'était ce genre de phrase que l'on prononce avec tant de sérieux qu'elle vous font froid dans le dos... Et malgré tout ce à quoi s'attendait Jess... Elle fit mouche... Elle paru troublée un instant, un mouvement de celle-ci en arrière fut presque perceptible.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goule ▬ solitaire
Messages : 196
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 17
Localisation : Tu vois la ruelle sombre là-bas ? Viens me servir de repas ♥

Informations
arrondissement: 12e
Groupe: Goule solitaire
Rang:





La Skytree.
N
obuharu avait perdu toutes couleurs. Néanmoins, ce n'était pas par cause de peur... Mais de, semblait-il, réflexion.
Oui. Tu avais touché un point sensible, tu avais descellé et appuyé sur une faiblesse. Une faiblesse propre à tout être humain : les sentiments.
Amour ? Regret ? Haine ? Désir d'abandon ? À quoi pensait-il ? Que souhaitait-il ? Tu ne saurais le dire. Tu patientais, juste.

Dans tous les cas, tu auras sa peau. Dans tous les cas, tu ruineras sa vie. Mais ça... Le rouquin ne pouvait le savoir. Du moins, jusqu'à ce que tu ne passes à l'acte. À moins que tu n'en n'aies pas l'utilité ? Mais ça... Au plus profond de toi, tu en doutais.
Même dévasté par ses émotions, cet abruti ne choisirait pas la méthode brève, douce et efficace.

Brusquement, l'expression faciale du jeune homme se métamorphosa. Un peu plus et tu croyais qu'il allait pousser un ricanement digne de super-méchant. Vous voyez ? Le rire "machiavélique" bien que plutôt bouffon sur les bords...
La lueur de vie qui s'était éteinte dans son regard, venait de se raviver. Ses yeux brûlaient d'une flamme déconcertante... Une lueur... Dominante.

Pour la première fois de ta vie, tu déglutis et reculas face à un humain. Pour la première fois de ta vie, tu ressentais un certain malaise, une certaine... Crainte ?

Toutefois, tu ne perdis pas de temps pour te ressaisir et lui offrir un regard noir. C'était fou ce que tu pouvais être terrifiante lorsque tes sourcils s'arquaient et tes lèvres se brisaient en un rictus haineux.

Bien. Tu n'as pas fait le bon choix. C'est bien dommage.

Tu pris une pause. Tu avais haussais le ton, heureusement les quelques personnes présentes dans la pièce ne s'étaient pas tournées en ta direction. À l'exception de tes gardes camouflés, tout ouïs.

Messieurs ? Vous connaissez le plan B ? ❞ Tu t'adressais aux deux gardes situés dans la salle.

Les deux gorilles hochèrent la tête.

Bien. ❞ Tu posas un regard tendre sur ton "ami". ❝ Contemples avec attention ce que ta décision aura pour causes. Contemples... Ce qu'est réellement vouloir faire joujou avec une goule.

Alors que ton interlocuteur semblait troublé, perdu, l'un des gardes se situant non loin de vous communiqua dans un talkie-walkie. De là où vous étiez, tous deux purent, de manière audible, entendre :

Nous entrons en action. Fermeture du compartiment A, coupure des caméras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Messages : 210
Date d'inscription : 25/08/2015

Informations
arrondissement: 20 éme
Groupe: .Citoyen
Rang: Aisé




The Skytree !
[Ft. Jess Fawkes]


"Bien, tu n'as pas fais le bon choix, c'est bien dommage."

Elle prit une pause, avait haussée le ton, la peur qu'il lui avait instillé n'avait été que d'un court instant... Elle reprenait du poil de la bête... Et vite.

"Messieurs ? Vous connaissez le plan B ?" Demanda-t'elle a voix assez haute, à l'attention de deux hommes... Ses gardes du corps ? Camouflés ... Décidément, il n'était pas assez vigilant, toute cette rage, ces sentiments l'avait troublés... Et cela allait certainement lui coûter cher maintenant.
Son visage décrivait bien ce qu'il ressentait, le doute, une certaine crainte.

" Bien. " Elle posa son regard sur Nobuharu, un regard tendre... Presque amical... Chose qui ne le fit que s'attendre au pire. " Contemples avec attention ce que ta décision aura pour causes. Contemples... Ce qu'est réellement vouloir faire joujou avec une goule. "

Un bruit de neige radiophonique... Une voix qui porta légèrement non loin, l'un des gardes du corps.

"Nous entrons en action. Fermeture du compartiment A. Coupure des caméras."

"Cou...Coupure des caméras ? " Murmura Nobu en observant Jess, semblant déceler dans son regard un air malicieux et presque joyeux...

"Merde..." Pensa-t'il, son visage décrivant bien cette situation.

Tout sembla figer un instant... La lumière vacilla, se coupa, puis se ralluma... Ils avaient coupé le courant pour réinitialiser le contrôle des caméras.. ? Quel était le compartiment A ? ...Bordel... Que prévoyait Jess...Que prévoyait-elle... ?

Nobu... Était effrayé, concerné, tendu. Était-ce sa faute... ?
Les quelques personnes dans cette salle, furent surpris par le vacillement de la lumière... Le hurlement d'un gamin, les pleurs d'un autre, une mère qui réconfortait celui-ci.. Deux amants qui furent surpris à leur tour...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goule ▬ solitaire
Messages : 196
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 17
Localisation : Tu vois la ruelle sombre là-bas ? Viens me servir de repas ♥

Informations
arrondissement: 12e
Groupe: Goule solitaire
Rang:





La Skytree.
U
n grésillement électrique se fit brièvement entendre, suivit d'une coupure de courant, puis, le retour de la luminosité, les ampoules clignotantes, peinant à briller de leur habituel éclat aveuglant.
La panique avait gagné la salle. "Et dire que cela ne fait que commencer. Que le pire n'est qu'à venir.", pensais-tu en soupirant de désespérance face à la faiblesse d'esprit de l'être humain.
Ton attention ne tarda point à se reporter sur ton "charmant ami". Tu le contemplais d'une sérénité et d'une prestance olympienne, alors que lui, semblait des plus déboussolés.

Un éclaircissement de lanterne, mon cher ? ❞ Tonnas-tu d'une voix mielleuse. ❝ Je vais t'expliquer. Comme dit précédemment, je n'apprécie guère que l'on se paye ma tête. Tu as bien joué ? À faire, ainsi, ton petit fier face à moi ? On ne joue pas avec une goule, encore moins avec une goule susceptible de mon rang. Le principe de la proie et du prédateur, c'est que le prédateur s'amuse avec sa cible, non pas l'inverse. Tu as tenté de me surpasser. Je vais te montrer, maintenant, que le chassé ne surpassera jamais le chasseur.

Ouvrant les bras, les déployant théâtralement, tu finis par conclure.
Regarde donc ce que la tempête va semer. Non. Ce que ta connerie, va semer ~

Tu tourbillonnas légèrement sur toi-même, analysant chaque être présent dans la salle, avant d'en faire un bilan oral destiné au roux.

Ow ~ ... Deux enfants, un charmant petit couple, deux femmes semblant être les génitrices des p'tits marmots... Tout un joli et naïf petit monde qui va, par ta faute, s'écrouler.

Le visage, déjà bien pâlichon, du jeune homme, se décolora encore davantage. Mais c'est qu'il commençait à piger ton p'tit manège ! Pas trop tôt dit-donc, te disais-tu.

Oh, aller. Ne fais pas cette tête. Je suis gentille, je m'occupe des enfants en premier... Tu vois, je ne suis pas une garce... Je me soucie d'eux. Mieux vaut les éliminer en premier afin de leur éviter un désastreux spectacle avant de rendre l'âme, non ?

Tu avais lancé ça d'un sérieux glaçant. Une once de malice et arrogance en prime. Il ne fallait, après tout, point oublier que tu aimais pousser à bout tes victimes. Et tu devais, même, bien avouer que tu aimais tout particulièrement rendre miséreux ce bougre de Nobuharu.
Mais, au fond, bien que tu avais dit cela d'une cruauté sans égal, tu te montrais sincère. Assassin, oui. Immonde créature, peut-être bien. Mais, tu avais toujours haïs abattre des enfants. D'ailleurs, tu t'étais toujours refusé d'en consommer, bien que d'après certaines goules, leur chaire n'est que pur délice.

Ce n'était donc pas maintenant que tu allais renoncer à tes principes. Ainsi ajoutas-tu, ne t'adressant à personne en particulier, à tout le monde en soi, avant de t'élancer à une vitesse fulgurante, propre à ta race, les goules ailées :
Je serais brève, nette et précise dans mes mouvements. Ils ne souffriront pas.

L'avantage de ce que l'on appelle « le coup du lapin », c'était bien son efficacité foudroyante : une mort instantanée. Point de sang, point de souffrance. Netteté, propreté, précision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Messages : 210
Date d'inscription : 25/08/2015

Informations
arrondissement: 20 éme
Groupe: .Citoyen
Rang: Aisé




The Skytree !
[Ft. Jess Fawkes]


Nobuharu était...Figé... L'ambiance était sourde...Les parôles de Jess ? Aussi étouffée et lointaine qu'elles pouvaient l'être..Les rires...Les pleures, les bavardages...Tout était sombre...Froid... Lourd de sens...


Nobuharu perdait toute expression faciale alors qu'il vu Jess partir, et que le premier craquement se faisait entendre... Suivit d'un autre....D'un autre....D'un autre...

Un.....

Autre....

Son esprit s'embrumait... Il...Disparaissait... Lentement dans ce labyrinthe qu'était son esprit...

Il.... Il
était là.

Il tourna lentement son regard vers Jess, parvenant à la suivre avec une précision chirurgicale... C'était si bon..Si bon de revenir à soi... Si bon de prendre le dessus sur ce foutue bon à rien...

-Héhé....hé....HAHAHAHAHA ! Il partit dans un fou rire tout ce qu'il y a de plus inhumain, il observait le carnage se faire avec propreté et précision, déplorant le manque de sang, le manque de hurlements, de charpies... Elle ne s'amusait pas assez...C'était... Presque pathétique...

-C'EST TOUT ?! Il était là, alors que les lumières grésillaient, la vitesse dont elle faisait preuve était affolante...Inhumaine... Sa précision chirurgicale, tout ces craquements, les hurlements des parents qui comprenaient la scène, les pleures...Ils commençaient à tenter de fuir... Mais aucun moyen...Aucun moyen de fuir, toutes les portes étaient fermées...Ils étaient seuls...Seuls avec un monstre...

Oui... Jess n'était que le début de leurs soucis alors que le mental de Nobuharu avait laissé place à un véritable monstre.... Il s'approcha d'un pas lent, d'un regard froid, monstrueux vers les victimes de Jess.... Elle devait être quasiment imperceptible sur les vidéos de surveillances alors que lui...Lui... Lui étaient un être lent... Les cadavres tombant devant lui après des hurlements... La plupart des personnes se trouvant encore en état de hurlaient semblait plus le craindre lui alors qu'il se lançait sur eux, écrasant une gorge dans une main, enfonçant une glotte au fond d'une autre gorge de sa main libre.... Il ne restait qu'un homme qui venait de hurler, suppliant Nobuharu sous les yeux effarés de Jess...

Il ne suppliait pas réellement Nobuharu...Il le suppliait Lui... Ce monstre qui sommeillait au fond de cet étudiant...Qui sortait pourtant si rarement... Et ....Et... Il s'approchait, sous le regard effaré de Jess, il s'arrêta, la sentant non loin, derrière... Elle appréciait la scène ?

Sa tête tourna lentement pour lui faire face, son visage dessinait celui d'un fou... Il n'y avait pas d'autres mots.. Il était effrayant pour le commun des mortels.

-... Qui...Es....Tu... ? Articula-t'il difficilement, un filet de bave commençant à s'amonceler sur le côté gauche de son visage....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goule ▬ solitaire
Messages : 196
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 17
Localisation : Tu vois la ruelle sombre là-bas ? Viens me servir de repas ♥

Informations
arrondissement: 12e
Groupe: Goule solitaire
Rang:





La Skytree.
A
lors que tu commettais ton méfait, que la peur et la mort parfumaient, enivraient les lieux... Un rire.
Un rire étrange. Inhumain, terrifiant. (Du moins, pour les Hommes. Toi, ma foi, ce genre de machiavélismes audio, ne t'étaient point inconnus.)
Un rire qui déchirait l'air, l'ambiance, qui sonnait comme une symphonie macabre. Un rire mauvais, psychopathe. Son rire, à lui, le rouquin.

Lorsque tu te retournas, la surprise put brièvement se lire dans ton regard, tes yeux devenant soudainement comme exorbités, ronds. Nobuharu semblait... Fou ? Non. Le mot était si faible... Il était comme... Possédait. Oui, c'est ça ! Submergé par la corruption, le mal, le diable.
D'un doux et apeuré petit agneau, l'homme était devenu une redoutable et effroyable bête sanguinaire. Il semblait prendre son pied, devant se spectacle funeste que tu lui offrais.
Quoique. Non. Il n'appréciait pas. Manque d'action, "d'effet spéciaux". Point de sang, voilà qui s’avérait, semble-t-il, pour lui, inintéressant, pathétique.

C'EST TOUT ?!

Diantre. Quelle mouche t'as piquée ? Hein ? t'es vraiment louche comme type. ❞ Une fine esquisse se dessina sur tes lèvres.❝ Intéressant. Ça me plait...

Tu n'y prêtas cependant pas plus d'attention, terminant la tâche ingrate que tu avais entamé. Au moins, tu ne te salissais pas inutilement les mains.
Tu n'y prettais plus attention... Toutefois, cela finit par devenir inévitable. Alors que tu achevé ton travail, proprement et précisément, un son atroce se fis entendre dans ton dos. Celui de la chair se déchirant, du sang giclant... Celui des hurlements, des mises à morts sanglantes et gores qu'il t'arrivait de commettre lorsque tu t’avérais à jeun...

Ce genre de spectacle ne te choqué pas, d'habitude. Mais là... Oui là... Ce n'était pas l'oeuvre d'une goule...
Oui... Ce n'est pas un rêve, ni une illusion... Tu trembles, en ce moment même. Oui. Tu ressens une crainte, un dégoût et, à la fois, de la fascination, pour la bestialité et l'inhumanité de l'humain que tu traquais sans relâche depuis des semaines maintenant...

Tu te mis subitement à rire.
Et après, seule ma race est catégorisée de "monstruosité vivante" ? Tss... L’hôpital se fout de la charité des fois... Vraiment.

Nobuharu se tourna, en ta direction. Son expression faciale et cet immonde filet de bave t'arrachant une mine rebutée. Il avait l'air d'un monstre, pire qu'une goule.
Faut vraiment te faire interner toi...

Tu reculais de quelques pas, question de prudence. Tu remarquas alors que l'un de tes gorilles te faisais un signe en direction de la baie vitrée.
Lorsque ton regard s'y porta, tu te m'y à sourire : là-bas, en contre bas, des petits points lumineux bleus, rouges, bleus, rouges, se dirigeaient à toute vitesse vers la tour... Ils ont fait vite les bougres !

Tes yeux de biches se posèrent ensuite sur la caméra. Puis sur le roux, le fou.

Mon cher ? Je crois que j'ai l'honneur de t'annoncer que tu es mon billet d’échappatoire... ❞Jouant avec l'une de tes mèches ondulées, tu lui souris, de façon carnassière.❝ Les gens sont bêtes. Ils ne croient que ce qu'ils voient. Et... Qui de nous deux est le détraqué que l'on distingue le mieux sur les cassettes de surveillances ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé








Revenir en haut Aller en bas

La Skytree. [FT. Jess Fawkes]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Présentation de Felix B. Fawkes [Validée]» Jessica Stilman. [VALIDEE]» TRADE REFUSÉE Chi - Mon» LE PASSE , LE PRESENT ET LE FUTURE JAF 1 MEMBRE IMPORTANT DELA SALLE D EN HAUT !» Willhelme Nausicaa Fawkes
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-